Chargement Évènements

ous l’égide du ministère de la Culture, en charge de l’Artisanat et avec l’accompagnement du Service de l’artisanat traditionnel, le comité Tahiti i te rima rau, présidé par Nathalie Teariki, organise le 33ème Heiva rima’ī.

L’inauguration du salon s’est tenue ce jeudi matin au Parc des exposition de Mamao en présence de la ministre de l’Education, Christelle Lehartel, de la ministre du Travail, Virginie Bruant, du ministre de la Jeunesse, Naea Bennett, de la Cheffe du Service de l’artisanat, Vaiana Giraud, représentant le ministère en charge de l’Artisanat, du président du Conseil économique, social, environnemental et culturel (CESEC), Eugène Sommers, de la représentante de l’Assemblée de la Polynésie française, Yvannah Pomare-Tixier, et du Secrétaire général du Haut-commissariat en Polynésie française, Eric Requet.

Ce salon regroupe des artisans des 5 archipels, qui présentent toute la richesse et la diversité de l’artisanat traditionnel polynésien et se tiendra du 30 juin au 17 juillet sur le thème Te mau hotu o te fenua : « Les merveilles de la terre ».

Cette nouvelle édition passe de 4 à 3 semaines, avec l’objectif d’un salon plus condensé, qui permet de proposer une programmation plus intense, tout en préservant la richesse des contenus.

Placée sous le signe des archipels, elle mettra à l’honneur les spécificités de chacun au travers de différentes journées à thèmes. Ainsi les journées dédiées aux Marquises, Australes et Îles sous-le-Vent permettront de découvrir la culture de ces archipels avec des démonstrations, concours, mais aussi des animations de danse et de musique et des dégustations culinaires sur le thème.

Le visiteur aura également le plaisir de découvrir d’autres thématiques telles que la bijouterie, le tīfaifai, les coquillages, mais aussi une journée « peinture », sculpture etc.

Les démonstrations et les ateliers s’enchaîneront tous les jours sur tous les thèmes, avant de s’achever le dernier weekend par une journée polynésienne, des animations musicales et la remise des prix de tous les concours.

Enfin pour ces festivités qui portent bien leur nom, le comité Tahiti i te rima rau remet à l’honneur le concours de Miss Mama rima’ī. Organisé entre artisans exposants et organisateurs, ce concours permettra d’élire la représentante de cette 33ème édition parmi des candidates qui doivent être âgées de 40 à 60 ans pour se présenter.

Les horaires d’ouverture au public sont de 9h00 à 17h30 tous les jours, le programme détaillé est accessible ci-dessous.

Partagez cet article, Choisissez votre Plateforme!

Aller en haut