Généralités du transport interinsulaire

Généralités du transport interinsulaire 2018-07-18T14:05:29+00:00

          Les mouches des fruits, mais aussi les pucerons, cochenilles, virus, bactéries, … sont facilement disséminés avec le transport des plantes, fruits ou légumes. Les graines des mauvaises herbes ou plantes envahissantes restent viables dans le sable ou les terreaux. De nos jours, quelques 50 000 tonnes de marchandises transitent entre Tahiti et les autres îles de Polynésie française majoritairement par fret bateau mais également par fret avion et lors du transport des voyageurs. Certaines présentent des risques phytosanitaires notamment les produits végétaux, artisanaux ou encore les matériaux de construction susceptibles de véhiculer des pestes pour l’environnement. Afin de limiter la dissémination de ces fléaux, la Polynésie française a mis en place des règles de transport pour les échanges inter-insulaires.

Merci de les respecter.