Mercredi 24 novembre 2021 s’est tenu le jury du BAFA et BAFD, dans les locaux de la DJS, sous la présidence de monsieur Steeve RAOULX, inspecteur de la jeunesse et des sports à la MATJS.

Le brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA) et le brevet d’aptitude aux fonctions de directeur (BAFD) sont des diplômes de l’État qui permettent d’encadrer à titre professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et des adolescents en accueils collectifs de mineurs.

Mercredi 24 novembre 2021, à la Direction de la Jeunesse et des Sports, s’est tenu le jury du BAFA et BAFD sous la présidence de monsieur Steeve RAOULX, inspecteur de la jeunesse et des sports à la Mission d’appui technique jeunesse et sports (MATJS).

Les associations de jeunesse et d’éducation populaire et organismes de formation suivants étaient représentés :

  • Centre d’entraînement aux méthodes d’enseignement actives (CEMÉA)
  • Association pour la formation des cadres de l’animation et des loisirs (AFOCAL)
  • Coordination pour promouvoir compétences et volontariat (CPCV)
  • Fédération des œuvres laïques (FOL)
  • Arii Heiva Rau – Francas (AHR – Francas)
  • Mouvement eucharistique des jeunes (MEJ)

Les instances de l’Etat et du Pays, membres du jury étaient, quant à eux, représentés par :

  • la Mission d’appui technique jeunesse et sports (MATJS)
  • la Direction de la jeunesse et des sports (DJS)
  • la Caisse de prévoyance sociale (CPS)

La richesse des échanges démontre de l’intérêt à soutenir la formation des encadrants de jeunesse et d’éducation populaire. Le BAFA et le BAFD conduisent à garantir un accueil de qualité dans les structures de loisirs, tant du point de vue sécuritaire que pédagogique.

Par la délivrance du BAFA, le jury valide l’acquisition des compétences suivantes :

  • assurer la sécurité physique et morale des mineurs,
  • participer, au sein d’une équipe, à la mise en œuvre d’un projet pédagogique,
  • encadrer et animer la vie quotidienne et les activités des enfants et des jeunes accueillis dans les centres de vacances et de loisirs.

En ce qui concerne le BAFD, il atteste qu’une personne est capable d’élaborer, en équipe, un projet pédagogique cohérent avec le projet éducatif, coordonner et assurer la formation de l’équipe d’animation, assurer la gestion de l’accueil et développer les partenariats et la communication.

Ainsi, au cours de cette seconde réunion plénière de l’année, 210 brevets d’aptitude aux fonctions d’animation et 6 aux fonctions de direction ont été présentés. La communication des résultats sera mise en ligne dès que l’arrêté sera publié au JOPf.

En 2020, malgré la crise sanitaire, ce sont 131 personnes qui ont été diplômées en Polynésie française.