À la demande de l’Union Territoriale de la Fédération Sportive et Culturelle de France, ou UT/FSCF, la Direction de la Jeunesse et des Sports a organisé un examen du brevet de surveillant aquatique, ou B.S.A., présidé par Madame Josiane VONGY, à Makemo le samedi 6 novembre 2021, pour 11 candidats.

En amont, une formation préparatoire de 24 heures a été mise en œuvre par la FSCF du 1er au 5 novembre, les cours étant dispensés par Monsieur Didier REIATUA, moniteur de secourisme, également titulaire d’un brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique.

L’examen a commencé par les épreuves aquatiques, organisées au quai du village :

  • un 100 mètres avec franchissement d’obstacles, à effectuer en 2 minutes 30 secondes au plus,
  • le remorquage sur 25 mètres d’un mannequin,
  • et le remorquage sur 25 mètres d’une victime à l’aide d’une planche de bodyboard.

Les candidats se sont ensuite déplacés sous le préau du Collège de Makemo pour la suite de l’examen, qui comportait :

  • une épreuve de premiers secours aux accidentés et noyés,
  • et des épreuves orales sur :
  • les prérogatives, responsabilités et conditions d’exercice du surveillant aquatique ;
  • le rôle du surveillant aquatique dans l’organisation d’une baignade ;
  • et la prévention des noyades.

Au final, les 11 candidats ont réussi les épreuves de l’examen, dont :

  • 8 nouveaux surveillants de baignade : Mesdames Mayalany AH MIN, Anaïs BAER et Marina TUAIRA-FAAIO et Messieurs Tepiki MAIHI, Marc MAIROTO, Heretama MARSTERS, Adrien PAVAU et Olivier TUFAUNUI ;
  • et 3 titulaires du B.S.A., en recyclage : Messieurs Daniel BRASIER, Andrew MAIROTO et Tearikinuiotemoana TAAMINO.

Ce résultat permet à Makemo de disposer d’un nombre suffisant de personnes qualifiées pour assurer la surveillance des baignades organisées dans le cadre scolaire, associatif, mais aussi communal.

La Direction de la Jeunesse et des Sports félicite les candidats pour leur engagement dans la sécurité des baignades des enfants et des jeunes de cet Atoll, ainsi que Monsieur Nati PITA, Principal du collège de Makemo et également Président de l’UT/FSCF, à l’initiative de cette action, pour son accueil et les moyens mis à disposition de l’examen, qui ont facilité sa mise en œuvre.