Pointe Vénus

La Pointe Vénus est située au Nord de l’île de Tahiti au PK 10 sur la commune de MAHINA. La pointe fait partie d’une succession d’espaces d’une superficie de 2,6 ha, qui bordent le lagon sur la presque totalité du trait de côte. Elle est liée à la grande plage de sable noir de la baie de Matavai, plage populaire et très fréquentée. Côté mer, la Pointe Vénus offre la particularité d’être très proche de la barrière de corail, donc facilement accessible en bateau (comme l’histoire du site le prouve). Dans le platier situé au Nord et à l’Est du site un chenal a été crée pour le passage de certaines embarcations. De part son histoire, la Pointe Vénus est un site historique majeur pour Tahiti.

Historique : En 1769, pour challenger les français, qui commençaient à prendre une certaine avance avec les nouvelles mesures métriques, la royal Society Londonienne décida de coordonner les 151 observateurs qui allaient observer le transit de Venus devant le soleil dans 77 pays différents. A cette occasion, elle proposa d’affréter un navire, l’Endeavour, qui effectuerait ces mesures à partir d’une île du pacifique Sud. Plusieurs savants furent embarqués, avec des télescopes, des horloges, et divers équipements d’astronomie.

Quand le bateau arriva à Tahiti le 13 avril 1769, l’équipage construisit une petite tente fortifiée pour héberger le matériel, que Cook appela le Fort Venus. Cela n’empêcha d’ailleurs pas les Maohis de voler une partie du matériel d’astronomie, qu’ils restituèrent après de nombreuses tractations. De nos jours, ce fortin a bien entendu disparu, mais la pointe au Nord qui longe la baie de Matavai s’appelle toujours pointe Venus et s’est révélée être le point d’arrivée de tous les navires britanniques par la suite.

En le 18 Juin 1767, un officier de la Royal Navy, Samuel WALLIS, à la recherche de la Terra Australis 1ncognita, découvre l’île de Tahiti. Il débarque à la Pointe Vénus, le 23 juin, avec le Dolphin et 150 hommes. Le débarquement ne fut pas facile: échouage évité de peu sur la barrière de corail, attaques par des flottilles de pirogues, qui firent de nombreuses victimes. Les Européens s’imposèrent par la puissance de leurs armes à feu. Les rapports s’améliorèrent, ce qui permit l’installation d’un camp sur la langue de sable existante encore aujourd’hui et les premiers échanges purent avoir lieu jusqu’au départ du navire le 27 juillet 1767.

Le 13 avril 1769, Cook et ses savants abordent Tahiti avec l’Endeavour. Il fit de nouvelles escales dans la baie en 1773, 1774, et en 1777.

En le 26 octobre1788, le Commandant Bligh débarque avec le Bounty, avec pour mission de collecter des jeunes plants d’arbres à pain. Pourtant navire et équipage ne restèrent pas à la pointe Venus et tentèrent de trouver un mouillage plus abrité.
En 1797 débarquèrent les premiers missionnaires envoyés par la London Missionary Society. Le groupe était en réalité constitué de quatre pasteurs et de 14 hommes «hommes de bonne volonté».

CLASSIFICATION : Site historique et accès public à la mer

LIEU : Mahina – Pointe Vénus PK 10

HORAIRES : 08H00 – 18H00

CONTACT : Service du tourisme

Tel : 40 47 62 00 – Fax : 40 47 62 02

Mail : sdt@tourisme.gov.pf