SECURITE

Mots de passe

Comment les choisir ?

Ce qu'il faut retenir

Sécurité informatique

Bonnes pratiques

Gestes réflexes

Ce qu'il faut retenir

  • Verrouiller en quittant : Windows + L
  • Vérifier anti-virus : Kaspersky à jour
  • Ne pas télécharger au travail

Sécurité informatique

Sauvegardes

Les règles de base

Ce qu'il faut retenir

  • Sauvegarder sur Cloud + Disque externe
  • Ne conserver que les documents sources
  • Multiplier les endroits de stockage

Sécurité informatique

Pour protéger vos informations, il est nécessaire de choisir des mots de passe robustes

  • Utilisez un mot de passe unique pour chaque service.
  • Choisissez un mot de passe qui n’a pas de lien avec vous.
  • Ne demandez jamais à un tiers de générer pour vous un mot de passe.
  • Modifiez systématiquement et au plus tôt les mots de passe par défaut lorsque les systèmes en contiennent.
  • Renouvelez vos mots de passe avec une fréquence raisonnable.
  • Ne stockez pas les mots de passe dans un fichier sur un poste informatique particulièrement exposé au risque, encore moins sur un papier facilement accessible.
  • Ne vous envoyez pas vos propres mots de passe sur votre messagerie personnelle.
  • Configurez les logiciels, y compris votre navigateur web, pour qu’ils ne se « souviennent » pas des mots de passe choisis.

Par exemple avec une phrase ou une citation : Aujourd’hui il fait beau.

Ou bien un mot de composé  de MAJUSCULES, de minuscules, de caractères spéciaux et de chiffres : ServiceInformatique@2018.

Ou encore la méthode phonétique : « J’ai acheté huit cd pour cent euros cet après-midi » deviendra ght8CD%E7am .

Et enfin la méthode des premières lettres : la citation « un tien vaut mieux que deux tu l’auras » donnera 1tvmQ2tl’A .

La sécurité des systèmes d’information (SSI) ou plus simplement sécurité informatique

Il s’agit de l’ensemble des moyens techniques, organisationnels, juridiques et humains nécessaires à la mise en place de moyens visant à :

  • Empêcher l’utilisation non-autorisée, le mauvais usage, la modification ou le détournement du système d’information.
  • Assurer la sécurité du système d’information est une activité du management du système d’information.

Aujourd’hui, la sécurité est un enjeu majeur pour les entreprises ainsi que pour l’ensemble des acteurs qui l’entourent. Elle n’est plus confinée uniquement au rôle de l’informaticien. Sa finalité sur le long terme est de maintenir la confiance des utilisateurs et des clients.

La finalité sur le moyen terme est la cohérence de l’ensemble du système d’information. Sur le court terme, l’objectif est que chacun ait accès aux informations dont il a besoin.

La norme traitant des SMSI est l’ISO/CEI 27001 qui insiste sur Confidentiality – Integrity – Availability, c’est-à-dire en français Disponibilité – Intégrité – Confidentialité.

Sauvegarder ses données informatiques est une très bonne chose, encore faut-il le faire correctement…

Il existe différents types de sauvegardes :

  • La sauvegarde complète (ou fullbackup) : Il s’agit d’une duplication complète d’un disque ou d’un dossier précis. Cette méthode est la plus simple à effectuer. Cependant, elle est assez lourde : à chaque nouvelle sauvegarde, la quantité d’espace que l’on souhaite sauver s’ajoute à la quantité déjà stockée.
  • La sauvegarde différentielle : Après la réalisation d’une première sauvegarde complète, on sauvegarde alors uniquement les différences entre cette toute première sauvegarde et l’état actuel des données. Cette méthode requiert moins d’espace qu’une sauvegarde complète. Il faut cependant restaurer la première sauvegarde puis la dernière : cette méthode rend donc la restauration plus longue.
  • La sauvegarde incrémentielle : Tout comme pour la sauvegarde différentielle, une sauvegarde totale est tout d’abord nécessaire. Par la suite, uniquement la différence entre la sauvegarde précédente et les données actuelles sont sauvegardées. Ainsi, pour revenir à une date d, il faut restaurer la toute première sauvegarde et toutes les sauvegardes suivantes dans l’ordre.
  • La sauvegarde décrémentielle : A l’inverse de la sauvegarde incrémentielle, la sauvegarde décrémentielle consiste à garder la dernière version des données en entier. Les sauvegardes précédentes sont alors gardées comme différences de la sauvegarde suivante. Ainsi, pour aller à une date d on commence par restaurer la sauvegarde la plus récente et ensuite appliquer toutes les sauvegardes effectuées d’ici là.
  • La sauvegarde par déduplication : Cette méthode vise les sauvegardes de systèmes entiers : lors de la sauvegarde, l’espace à sauvegarder est entièrement analysé et les fichiers existant en plusieurs fois ne sont sauvegardés qu’une seule fois afin de limiter la taille de la sauvegarde.
  • La sauvegarde par point de restauration : Cette méthode vise la sauvegarde de système : il s’agit d’enregistrer les paramètres d’un système d’exploitation afin de pouvoir le recréer à l’identique lorsque désiré. Elle ne concerne que les fichiers systèmes. Elle est proposée par les systèmes d’exploitation lors de grosses mises à jours ou l’installation de logiciels qui pourraient endommager ces derniers.
  • La sauvegarde par image : Cette sauvegarde est destinée à la sauvegarde d’une partition entière (partie de disque dur) sous forme d’”image”. Cependant, la partition que l’on désire sauvegarder ne doit pas être utilisée. Il faut donc que le système soit déconnecté pour réaliser cette sauvegarde. On parle également d’image “ghost”, jeu de mot venant de l’anglais “General Hardware Orientated System Transfer”.
  • La sauvegarde “Snapshot” : Sauvegarde réservée aux machines virtuelles, elle consiste en l’enregistrement de l’état d’une machine virtuelle à un instant T : les processus et la mémoire vive est enregistrée. On l’utilise généralement lors d’opérations critiques pouvant avoir un impact sur le fonctionnement du système.

Il existe différents support de sauvegardes :

  • Les disques optiques (exemples CD/DVD)
  • La clé USB
  • Le disque dur externe
  • Le stockage en ligne (Dropbox, OneDrive, Google Drive, Hubic, iCloud)

NAVIGATION

Windows

Raccourcis clavier

L'essentiel

  • Zoomer / Dézoomer : Ctrl + roulette souris
  • Ouvrir un programme on admin : Ctrl + Maj + Clic
  • Afficher poste de travail : Windows + E

Support Windows

Thunderbird

Raccourcis clavier

L'essentiel

  • Nouveau mail : Ctrl + N
  • Relever régulièrement et l’archiver
  • Signaler Spam et messages douteux

Support Thunderbird

Firefox

Raccourcis clavier

L'essentiel

  • Nouvelle fenêtre : Contrôle + N
  • Nouvel onglet : Contrôle + T
  • Masquer : Contrôle + H

Support Thunderbird

Les touches Windows [Windows]

Windows + E – Ouvre l’Explorateur Windows – Poste de travail (pensez à E comme Explorer)
Windows + F – Lance la fonction Recherche de fichier ou dossier (pensez à F comme Find=trouver)
Windows + Ctrl + F – Lance la fonction Recherche d’ordinateurs Active Directory
Windows + L – Change d’utilisateur ou verrouille la session
Windows + M – Réduit toutes les fenêtres sur la barre des tâches (pensez à M comme Menu)
Windows + Shift + M – Rétablit toutes les fenêtres suite à Windows-M (pensez à M comme Menu)
Windows + P – Lance le choix du moniteur d’affichage
Windows + R – Ouvre la boîte dialogue Exécuter (pensez à R comme Run=Exécuter)
Windows + T – Passe d’une tâche à l’autre (barre des Tâches) (pensez à T comme Task)
Windows + U – Ouvre le Gestionnaire d’utilitaires (loupe et clavier visuel) (pensez à U comme Utilities)
Windows + X – Ouvre le Centre de mobilité
Windows + touche numérique 1, 2, 3… 9, 0 – Accède à la fenêtre de rang n dans l’ordre d’affichage sur la barre des tâches (1 à 10)
Windows + F1 – Lance le centre d’Aide et de Support (F1 est classiquement l’aide dans beaucoup de logiciels)
Windows + F3 – Lance la Recherche (F3 est classiquement la recherche dans beaucoup de logiciels)
Windows + Tab – Bascule d’une fenêtre ou d’un programme à un autre à sélectionner en mode 3D
Windows + Pause – Ouvre les propriétés Système
Windows  – Fait apparaître et disparaître le menu Démarrer
Windows + A – Aide et support
Windows + C – Connexions
Windows + D – Mes documents récents
Windows + F – Fermer la session
Windows+ O – Arrêter l’ordinateur
Windows + P – Panneau de configuration
Windows + R – Rechercher
Windows + T – Tous les programmes
Windows + X – Exécuter

 

Ctrl + N – Nouveau message
Ctrl + W – Fermer
Ctrl + S – Enregistrer comme fichier
Ctrl + Maj + T – Relever tous les nouveaux messages
Ctrl + T – Relever les nouveaux messages
F2 – Renommer le dossier
Ctrl + P – Imprimer
Ctrl + Q – Quitter
Ctrl + Z – Annuler
Ctrl + Y – Refaire
Ctrl + X – Couper
Ctrl + C – Copier
Ctrl + V – Coller
Suppr – Supprimer le message
Ctrl + A – Sélectionner tout
F8 – Afficher / faire disparaître le panneau d’affichage des messages
Ctrl + + – Augmenter la taille du texte
Ctrl + – – Diminuer la taille du texte
Ctrl + 0 – Taille du texte normale
Ctrl + U – Code source du message
F11 – Afficher le panneau « Aujourd’hui »
Ctrl + K – Vérifier l’orthographe
Ctrl + B – Gras
Ctrl + I – Italique
Ctrl + U – Souligné
Ctrl + F – Rechercher et remplacer

Alt + flèche droite / gauche – Suivant / Précédent
F5 / Ctrl + R – Recharger la page
Ctrl + + / Ctrl + – – Zoomer / Dézoomer
Ctrl + 0 – Rétablir le zoom par défaut
Ctrl + N – Ouvrir une nouvelle fenêtre
Ctrl + T – Ouvrir un nouvelle onglet
Ctrl + Shift + P – Ouvrir une nouvelle fenêtre de navigation privée
Ctrl + Shift + T – Annuler la fermeture d’un onglet ou d’une fenêtre
Ctrl + D – Ajouter un favori
Ctrl + K – Aller directement dans la barre de recherche
Ctrl + L – Aller directement dans la barre d’adresse

AUTRES MACROS

Caractères spéciaux

Raccourcis clavier

Les plus utilisés

  • Ouvrir un programme : Ctrl + Maj + Clic
  • Ouvrir une fenêtre : Windows + E
  • Afficher le bureau : Windows + D

Tous les caractères spéciaux

Les fonctions

Les plus pratiques

Clavier PC uniquement

  • F2 : Renommer un objet sélectionné
  • F5 : Actualise ou relance une page
  • F11 : Plein écran sur Internet

Toutes les fonctions

Contrôle

Les plus pratiques

Clavier PC uniquement

  • Ctrl + F : Rechercher texte ou fichier
  • Ctrl + W : Fermer l’onglet ou la fenêtre
  • Ctrl + Tab : Bascule d’une fenêtre à une autre

Touche Contrôle

A base de Alt +

À Á Â Æ Ç È É Ê Ë Ì Í Î Ï Ñ Ò Ó Ô Œ Ù Ú Û Ü Ý Ÿ
alt+0 192 193 194 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 209 210 211 212 140 217 218 219 220 221 159
à á â æ ç è é ê ë ì í î ï ñ ò ó ô œ ù ú û ü ý ÿ
alt+0 224 225 226 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 241 242 243 244 156 249 250 251 252 253 255
ß · « » ± × ÷ ² ³
alt+0 223 183 146 147 148 171 187 149 150 151 177 215 247 178 179 128 134 135

Liste de termes d’argot Internet

Cet article propose une liste de termes d’argot (abréviationsonomatopéesacronymes…) utilisés sur l’internet francophone. Même dans une conversation en français, des abréviations anglaises peuvent être utilisées, vous les trouverez à la suite dans la page Wiktionary éponyme.

Argot francophone

  • @tt@ttea tte : à tout à l’heure
  • a12c4 : à un de ces quatre
  • a2m1 : à demain
  • 2m1 : demain
  • abs : absent
  • acakaekavcav : avec
  • ajdojaujajdh : aujourd’hui
  • apla+++@+++++à+ (version ironique) : à la prochaineà plus tard (le nombre de « + » peut varier)
  • ama : à mon avis
  • amha : à mon humble avis
  • arferf : exprime l’embarras ou la consternation pouvant être ironique
  • asv : âge / sexe / ville ?, invitation à se présenter
  • attatta : attend
  • b1 : bien
  • bb : bébé ou bye bye
  • bpbcp : beaucoup
  • bg : belle gueule ou beau gosse
  • bj : bien joué
  • bjr : bonjour
  • bsr : bonsoir
  • bizbsxbx : bise(s) / bisou(s) (le nombre de « z » et « x » pouvant varier)
  • bn : bon ou bonne nuit
  • b8 : bonne nuit
  • btg : bien ta grotte (s’utilise lorsqu’un internaute annonce une nouvelle dont tout le monde est déjà au courant)
  • bvo : bravo
  • c : c’est
  • cad ou càd : c’est-à-dire
  • cbr : crampé ben raide (québécois)
  • cc : coucoucopier-coller ou couper-coller
  • couc : coucou
  • chu ou chuis : je suis
  • cki : c’est qui ?
  • cmr ou cmer : cimer (merci, en verlan)
  • cb ou cmb : combien ou comme ma bite
  • ctb : c’était bien ou comme ta bite
  • ctup : c’est toujours un plaisir [de te parler]
  • cpg ou pas rave : ce n’est pas grave
  • crari : « style/genre » (exemple : crari la meuf )
  • ctc : « Crie de ton cœur »
  • dac, dacc, dak : d’accord
  • dc : donc
  • dcdr : décédé de rire
  • déc-redéc ou déco-reco : je me déconnecte et je me reconnecte
  • dmc ou dtc ou dsc : dans mon culdans ton culdans son cul
  • dr : de rien
  • dsl : désolé
  • dtf : de toute façon
  • ect : écoute
  • ec : éduction civique
  • ets : et ta sœur (peut s’accompagner d’un « ? » ou d’un « ! », réponse agressive à une insulte)
  • fd’a : « feux d’artifice »
  • fdg : foutage de gueule
  • fdp : fils de pute (ou frais de port concernant la vente en ligne)
  • ff : frag facile
  • fpc : fais pas chier
  • fr ou fra : français ou France
  • ftg : ferme ta gueule
  • gb : gros Bill (se dit d’un joueur très fort et très bourrin) (péjoratif)/(grosse b*te)
  • geta : Google est ton ami (invitation à consulter le moteur de recherche Google avant de poser une question)
  • gnih ou gné : l’air dubitatif, c’est quoi ça ?
  • gp : gros pigeon (expression qualifiant une personne qu’on aime peu ou pas)
  • hg : histoire-géo
  • hs : hors sujethors service ou headshot dans un FPS
  • hihi(hi) : rire
  • htkc : ah, je t’ai cassé
  • jam : j’en ai marre
  • jdcjdr ou jdçdr : je dis ça, je ne dis rien
  • jmef : je m’en fous
  • jpp : « j’en peux plus »
  • ptafqm : pas tout à fait quand même
  • put1pt1tainp’tptn : putain
  • pv : [en] privémessage privé
  • qq1kk1qqnqqun : quelqu’un
  • rab : rien à battre oui rien à dire
  • raf : rien à foutre
  • ras : rien à signaler (argot militaire)
  • rav : rien à voir
  • raz : remise à zéro
  • razer : un razer est considéré comme un joueur qui joue bien uniquement parce que sa souris est de haut de gamme
  • rb : [je] reviens bientôt
  • rep : répond ou repose en paix
  • re reuh : rebonjour (aussi utilisé en anglais), de retourre-salut. Peut être conjugué (ex]] : « je re ») ou utilisé comme une interjection (« re ! »)
  • rgd : rire à gorge déployée
  • roh : exprime une réprobation amusée
  • rtvartl : raconte ta vie ailleurs (raconte ta life)
  • slt : salut
  • snn : sinon
  • spd : sois pas dèg (ne soit pas dégoûté)
  • spj : sois pas jaloux
  • ssj’ssjss : suis / je suis ou sous ou sans / « sex-symbol » / « secret story »
  • st : sont
  • staive : c’est ta life (autrement dit : tais-toi)
  • srx : sérieux
  • stoo : c’est tout aussi stoo² ou sto²
  • stp : s’il te plaît
  • svp : s’il vous plaît
  • talc : topic à la con dans certains forums ou aussi truc à la con
  • tdf : tête de fion
  • teuf : « fête »
  • tfk : tu fais quoi ?
  • tftc : tu fais-tu caca?
  • tg taggle : ta gueule ou t’es gentil
  • th : « tokio hotel »
  • tgv : « ta gueule victime »/« train grande vitesse »
  • tjrstjstjr : toujours
  • tof : photo
  • tkl : tranquille
  • tkt : t’inquiète dans le sens de ne t’inquiète pas
  • tlm : tout le monde
  • tllmnt ou tllmt : tellement
  • tmlt : tu me laisses tranquille
  • tmtc ou tmts : toi même tu sais
  • tpm : tu n’es pas marrant
  • tps : temps
  • tsé : tu sais
  • ttttets : touttoutetoutestous ou parfois tais toi
  • ttt : tu te tais
  • twatoatouatoé : toi
  • vgvoggle : vos gueules
  • vmk : vous me manquez
  • vmvcvmvs : vous même vous savez
  • vnr : véner de énervé
  • vo(st(fr)) : version originale (sous-titrée (en français)), utilisé pour les films et séries, généralement sur les réseaux p2p
  • vtfe : va te faire enculer
  • vtff : vas te faire foutre
  • vtv : vis ta vie
  • vouai ou mouai : oui mais… ou oui pas convaincu
  • vs : vous ou contre (versus en latin, largement utilisé en anglais)
  • wiwai : ouiouais
  • weta : wikipédia est ton amie, utilisé pour tout sujet nécessitant une recherche encyclopédique.
  • xl ou xlt : excellent
  • xdrxpdrxpldr : explosé de rire
  • yop : onomatopée servant de salut amical.
  • zik : « musique »
  • +1 : Je souscris à ces propos. De cette abréviation, a été formé le verbe « plussoyer » (et ses dérivés comme « plussoyage »).
  • -1 : Je n’adhère pas à ce qui vient d’être dit. De cette abréviation, a été formé le verbe « moinsser » (et ses dérivés comme « moinssage »).
  • * : (en début de ligne ou jouxtant le mot erroné) utilisé pour spécifier que l’on tente de corriger une erreur dans notre dernier message

Argot anglophone

  • afaik : as far as I know (pour autant que je sache) ou (aussi loin que je m’en souvienne)
  • afk : away from keyboard (loin du clavier, absent)
  • aka : also known as (également connu en tant que), alias en français
  • anw : anyway (de toute façon)
  • aright : all right (parfait)
  • asap : as soon as possible (dès que possible)
  • asc(/l) parfois écrit a/s/c(/l) : age/sex/city(/localisation) (âge / sexe / ville), invitation à se présenter
  • asd : nothing (équivalent a lol)
  • asl : age, sex and location (asv : âge, sexe, ville)
  • atfg : ask the fucking google (demande à ce foutu Google), synonyme de STFW
  • b : be (être)
  • bb : bye bye (au revoir) ou be back sous-entendu I’ll be back (je reviendrai, je reviens)
  • bbl : be back later (je reviendrai plus tard)
  • bbq : barbecue
  • bbs : be back soon(je reviens vite)
  • b/f ou bf : boyfriend (petit copain)
  • brb : be right back (je reviens tout de suite)
  • bs : back shot (tir par derrière dans un FPS) ou bullshit (connerie)
  • btw : by the way (au fait / à propos)
  • cu : see you (à plus / à plus tard / à bientôt)
  • cu2 : see you too (à plus toi aussi), réponse à cu
  • cul / cul8r : see you later (à plus tard)
  • cus : see you soon (à bientôt)
  • coz : because (parce que)
  • cr : « chatroulette »
  • cya : cover your ass (protège tes fesses) ou see ya identique à see you (à plus),
  • ded : délirant et dément
  • dl ou d/l : download (téléchargement)
  • ddl : direct download (téléchargement direct lorsqu’on clique sur un lien source)
  • del : delete (supprimer)
  • dnftt : do not feed the troll (ne pas nourrir le troll), peut être interprété comme « ne provoque pas les abrutis »
  • elf : Ever Lasting Friends (fans du groupe Super Junior)
  • err ou errm : error (je me suis trompé ou tu te trompes)
  • fbfbc : Facebook
  • ffs : for fuck’s sake (on ne peut pas vraiment traduire cette expression, mais on pourrait trouver son équivalent français dans « putain de merde ». Peut aussi signifier « Fight For Survey » dans les FPS et MMORPG)
  • FPS : first person shooter (jeu vidéo en vue subjective)
  • ftl : for the loss (pour perdre)
  • ftf : for the fun (pour le fun)
  • ftw : for the win (pour gagner) ou fuck the world (nique tout le monde)
  • fyi : for your information (pour ton information)
  • fufy : fuck you (va te faire enculer)
  • fwiw : for what it’s worth (pour ce que ça vaut / ça vaut ce que ça vaut)
  • g2g : got to go (je dois partir, faut que j’y aille)
  • geek : geek, une personne accro à l’informatique
  • gf : good fight (bon combat) ou girlfriend (petite copine)
  • gfy : good for you (c’est bien pour toi), sous-entendu ironique
  • g/f : girlfriend (petite copine)
  • gg : good game (bon jeu), good gamer (bon joueur -bien joué-), great gratz gz (toutes mes félicitations) ou great game (bonne partie) – à côté : gratz est de congrats, troncation de congratulations
  • giyf : Google is your friend (Google est ton ami), synonyme de STFW
  • gj : good job (bon travail)
  • gl : good luck (bonne chance)
  • gtg : Good to go (Je suis prêt), got to go (je dois partir)
  • gn8 : good night (bonne nuit)
  • gr8 : great (super)
  • gtfo : get the fudge outtahere ou moins poliment get the fuck off (va chier ou va te faire foutre)
  • hf : have fun (amuse-toi bien)
  • hp : healthpoint (point de vie), utilisé dans les jeux vidéo
  • hs : headshot (tir dans la tête), utilisé dans les jeux vidéo
  • hth : hope this help (en espérant que cela aidera)
  • hbtl : here before the lock, s’utilise sur un forum dans un sujet avant qu’il ne soit fermé par un modérateur.
  • ianal : I am not a lawyer (je ne suis pas juriste), souvent suivi par but…
  • idk : I don’t know (je ne sais pas)
  • ig : in game (dans le jeu), par opposition avec irl
  • iirc : if I remember correctly (si je me souviens bien)
  • igam : Je viens de recevoir un mail, de l’anglais I’ve got a mail
  • ily : I love you
  • imho : in my humble opinion (à mon humble avis, amha)
  • imo : in my opinion (à mon avis, ama)
  • imy : I miss you (Tu me manques)
  • irl : in real life (dans le monde réel) à opposer au monde virtuel d’Internet
  • iwhbtl : I was here before the lock (utilisé sur les forums, pour des topics susceptibles d’être bloqués)
  • iykwim : if you know what I mean (si tu vois ce que je veux dire)
  • kos : kill one shot (tuer d’un coup) ou kill on sight (tuer à vue)
  • lol : laughing out loud équivalent anglophone de mdr ; on note plus rarement lawl
  • lo : diminutif de hello (salut)
  • lmao : laughing my ass off (traduction littérale : « être pété de rire ») équivalent anglophone de ptdr
  • lmfao : « Laughing My Fucking Ass Off »
  • lol : laughing out loud (mort de rire, mdr) ou lot of laughs (gros éclats de rire, ger) souvent traduit en français par mdr pour « mort de rire ». Lots of laughs (« beaucoup de rires », en français) ou Laughing On Line (« rires en ligne ») sont deux autres significations possibles de cet acronyme. Certaines personnes pensent que lol viendrait du néerlandais dans lequel il signifie « rigolade », et il y a aussi le verbe « lolmaken » qui signifie « prendre du bon temps, s’amuser ».
  • luv : love (amour/adorer) exemple : I luv u (je t’adore)
  • l2p : learn to play (apprend à jouer) : utilisé pour indiquer à une personne que son niveau de jeu n’est pas optimal et l’inciter alors à s’améliorer.
  • mol : most of laughing (plus que mort de rire)
  • m2c : my two cents (mes 2 centimes), voici mon avis / voici ma petite contribution
  • m8 : mate (camarade, pote)
  • n : and (et)
  • n1 : nice one (joli coup)
  • nbd : no big deal (c’est pas grave)
  • ne1 : any one (coup facile, n’importe qui en aurait fait autant)
  • neways : anyways (de toute façon)
  • nh : nice hand (jolie main – au poker en ligne)
  • nk : n’importe quoi (probablement de no kidding – sans blague)
  • noobnaab ou nb : newbie, qui vient de new beginner, le nouveau, le bleu (utilisé généralement avec une connotation péjorative : le nulnullard, etc.
  • np ou nop : no problem (pas de problème)
  • ns : nice shot (beau tir)
  • nt : nice try (bien essayé)
  • nm : nothing much (ne rien passe) nevermind (laisse tomber)
  • nm : no match (vous ne faites pas le poids), employé dans certains jeux vidéo
  • nsfw : not safe for work (pas sûr pour le travail), pour marquer les liens ou adresses qui peuvent être sexuellement explicites, inclure de l’audio qui contient des insanités.
  • nvm : never mind (peu importe, laisse tomber)
  • nw : no way (hors de question)
  • ofc : of course (naturellement, évidement, bien sûr)
  • oic : oh I see (oh, je vois)
  • omc : oh my Chuck
  • omgamagad : oh my god (oh mon dieu)
  • omj : oh my jouflou
  • omo : “Oh My Oppa” (Oppa= Chéri en coréen)
  • omfg : ‘oh my fucking god’ (la même mais en plus expressif, équivaut à ‘putain’)
  • omw : on my way (suis en chemin, j’arrive)
  • o rly : oh really ? (t’es sérieux ?) (voir mème)
  • otf : on the floor (sur le sol, à terre… comme rofl)
  • otw : on the way (suis en chemin, j’arrive)
  • owj : overwhelmed with joy (au comble de la joie)
  • owned , pwnd , etc. : owned (possédé), humilié par un plaisantin plus malin ou un joueur plus fort. S’être fait posséder / avoir ou je t’ai eu. Pour certains pwned est une variante de owned en plus fort, le p signifiant perfectly (parfaitement possédé)
  • p911 : parents 911 (« je pars quelques instants, mes parents arrivent », aussi utilisé dans les MMORPG), 911 étant le numéro d’appel des urgences en Amérique du Nord
  • pix : picture (image ou photo)
  • pk : player killer (tueur de joueurs). Utilisé au départ dans la cadre des MMORPG, désigne des personnes en tuant d’autres, employé aujourd’hui pour désigner quelqu’un qui s’en prend à tout le monde
  • plz : please (s’il te plaît)
  • pol : plenty of laughing (plus que pété de rire)
  • pos : parent(s) over shoulder. Utilisé pour signaler à l’interlocuteur qu’un parent risque de lire la conversation.
  • pgm : pro-gamer (joueur professionnel)
  • pw(d) : password (mot de passe)
  • pwned : voir owned
  • pwnzrpersonne capable de battre tout le monde ou presque dans un jeu vidéo en ligne (rpg ou mmog mmorpg)
  • QFTquoted for truth (utilisé sur les forums, quand on cite quelque chose de vrai, n’ayant rien à rajouter)
  • r : are (es, êtes, sont)
  • rlyo rly : reallyoh really (vraiment ? Oh vraiment?)
  • rdy : ready
  • rfyl : run for your life (« cours pour ta vie » ou « cours pour sauver ta peau », utilisé principalement dans les MMORPG lorsqu’un joueur (novice) s’est aventuré dans une zone n’étant pas encore de son niveau…)
  • rmkremake
  • rofl : rolling on the floor laughing (se rouler de rire par terre) ou roaring out fucking loud
  • roflrotflr0fl : rolling on the floor laughing (se rouler de rire par terre) ou, plus souvent, rofl ; peut être considérée comme une onomatopée équivalente à pfff, exprimant la désolation ou un décalage entre l’humour du premier chatteur et celui du second. Voir aussi la variante « roflcopter » qui fait référence au jeu Warcraft III[1].
  • roflmao : Rolling On The Floor Laughing My Ass Off (rouler par terre à en exploser de rire, la traduction mot à mot serait je me roule par terre de rire à m’en exploser le postérieur). Existe aussi sous forme dérivée comme le rotflmaowpimp (…while peeing in my pants : pendant que je pisse dans mon pantalon).
  • rp : role play, tout ce qui concerne le personnage du jeu, utilisé dans les jeux de rôles où l’on doit parler comme si on était son personnage (antonyme de hors role play)
  • r’pZ : represent
  • rtfm : read the fucking manual, littéralement : « lis le foutu manuel », sous-entendu lis la documentation avant de poser des questions de base. Certains lui donnent la signification de read the friendly manual (« lis ton ami le manuel ») ou read the famous manual (« lis le célèbre manuel ») pour éviter de choquer les nouveaux.
  • rtk : ready to kill, prêt à tuer ; indique qu’on est prêt à partir combattre
  • sec brb : wait a second, be right back (attend une seconde, je reviens)
  • sfw : safe for work (permet de dire qu’un document/une image/un lien est visible au bureau)
  • Shawol : contraction de “SHINee World” (fans du groupe SHINee)
  • so : significant other (l’autre personne importante, my so = mon amoureux/-euse) / mon compagnon / ma compagne /mon petit ami / ma petite amie / mon mari…) ou someone (quelqu’un)
  • srsly : seriously (sérieusement, sans plaisanter)
  • sry : sorry (désolé)
  • su : shut up (ferme ta gueule)
  • Ssup : what’s up? (qu’est-ce qui se passe ?)
  • STFU : shut the fuck up (Ferme ta putain de gueule)
  • STFW : search the fucking web (variante de RTFM, la réponse se trouvant facilement sur le web)
  • sx : sex
  • thx/ty : thanksthank you (merci)
  • tk : team killer (littéralement, tueur d’équipe), quand on tue un coéquipier, dans un jeu vidéo en ligne
  • tl;dr : too long; didn’t read (trop long ; pas lu)
  • toycn : turn off your cheats, noob (Arrête de tricher, sale débutant !, ADC en français)
  • troll : surnom donné aux perturbateurs sur les forums.
  • ttyl : talk to you later (on se parle plus tard / à bientôt)
  • u : you (tu, vous)
  • ul ou upupload (téléversement, envoi à un serveur / une personne, par opposition à dl, download, téléchargement)
  • up : plus haut dans la conversation
  • usa : United States of America (États-Unis d’Amérique)
  • ur : you are ou your (« tu es » ou « ton, ta »)
  • Wassup : what’s up?, voir supra
  • w8 : wait en phonétique (attend ou attendre)
  • wb : welcome back
  • woot : néologisme anglais marquant la satisfaction
  • wp : well played (bien joué – poker en ligne).
  • wtf : what/who the fuck? (quel est le con qui…)
  • wtfg : what the fucking god? (interjection d’étonnement)
  • wtg : way to go!, bravo !
  • wth : what the hell? (interjection d’étonnement ou de désagrément)
  • wtj : winning team joiner (quand un joueur rejoint l’équipe qui gagne)
  • wuup2 : what are you up to? (qu’est-ce que tu fabriques ?)
  • y : why (pourquoi), yes (oui)
  • ya rly : yeah really (ouais, j’suis sérieux), généralement en réponse à orly
  • yafa : yet another fucking acronym! (encore un bordel d’acronyme !)
  • ygam : you’ve got an e-mail (tu as reçu un courriel)
  • ymmv : your mileage may vary (votre cas peut différer)
  • yw : you’re welcome (de rien)
  • 2 : to (proposition, par exemple : 2u signifie to you (à toi) ; et Hamlet, le personnage de Shakespeare aurait pu dire 2b or not 2bou too (trop ou aussi, ex: 2cool4u (trop cool pour toi), u2 (toi aussi))
  • 4 : for (pour)

Les touches Contrôle [Ctrl] :

Ctrl + A – Sélectionner tout
Ctrl + B – Mise en gras
Ctrl + C – Copier
Ctrl + F – Rechercher
Ctrl + G – Mise en gras
Ctrl + H – Remplacer
Ctrl + I – Mise en italique
Ctrl +N – Nouveau (Nouvelle fenêtre pour Internet Explorer, FireFox, Nouveau fichier pour Excel)
Ctrl + O – Ouvrir
Ctrl + P – Imprimer
Ctrl + R – Rechargement de la page = mise à jour = réaffichage écran
Ctrl + S – Sauvegarder
Ctrl + T – Nouvel onglet (Internet Explorer, FireFox)
Ctrl + T – Atteindre (Excel)
Ctrl + U – Soulignement
Ctrl + V – Coller
Ctrl + W – Fermer l’onglet ou la fenêtre
Ctrl + X – Couper
Ctrl + Y – Rétablissement
Ctrl + Z – Annuler la dernière opération
Ctrl + F4 – Fermer l’onglet (Internet Explorer, FireFox)
Ctrl + F5 – Rechargement de la page
Ctrl + Echap – Affiche le menu Démarrer
Ctrl + Tab – Bascule d’une fenêtre à une autre (sans affichage de l’ensemble)
Ctrl + Alt + Suppr – Appel du Gestionnaire des tâches de Windows attention un maintien prolongé correspond à un redémarrage de l’ordinateur
Ctrl +  Roulette souris – zoom avant ou arrière

CONTACTEZ-NOUS