En 1989, le scientifique Tim Berners-Lee propose un système d’information décentralisé pour le Laboratoire.  « Vague, mais prometteur » est le commentaire que son chef écrit sur la couverture du projet. Ces mots donnent le coup d’envoi à une révolution dans le monde de l’information.

Le 20 décembre 1990, le tout premier site Internet voit le jour

Conçu au départ pour répondre à la demande de partage de l’information entre scientifiques éparpillés dans le monde entier, le Web a changé notre façon de vivre.
A la fin de 1990, Tim Berners-Lee avait défini les concepts de base du Web, à savoir URL, http et html, et programmé le premier navigateur et le premier serveur. Le Web était né.
Cette première page était pour le moins rudimentaire, n’affichant que du texte et quelques liens. ” Les visiteurs pouvaient en apprendre davantage sur l’hypertexte, les détails techniques pour créer sa propre page et même des explications sur la recherche d’informations sur le Web”, détaille le site du CERN. L’aventure d’Internet telle que nous la vivons aujourd’hui a donc commencé sobrement et discrètement, il y a 25 ans de cela. Comme pour le premier site, on retrouver surtout une description du Web ainsi que différents liens menant vers d’autres pages. Une version plus actuelle est cependant disponible, toujours hébergée sur les serveurs du CERN.

La Toile s’étend

En 1991, un premier système Web est mis à disposition des chercheurs en physique des particules. Beaucoup d’universités et de laboratoires de recherche se mettent à utiliser le Web, qui se répand ainsi lentement, mais sûrement, dans le monde académique. Le premier serveur Web des États-Unis est mis en réseau en décembre 1991 auprès du Stanford Linear Accelerator Center (SLAC), en Californie. En 1993, le National Center for Supercomputing Applications (NCSA) de l’Université de l’Illinois met sur le marché ses navigateurs Mosaic, très faciles à installer et à utiliser tant sur des PC que sur des Macintosh. Rares jusqu’alors, les nouveaux sites web commencent à se multiplier sur la Toile. 1994 est l’année du Web. La première conférence internationale sur le World Wide Web se tient au CERN en mai de cette année, et est saluée comme le « Woodstock du Web ».

Ouvert à tous

A la fin de 1994, le Web compte 10 millions d’utilisateurs et relie 10 000 serveurs, parmi lesquels 2000 sont des serveurs commerciaux. Le volume de données échangées chaque seconde est alors équivalent à celui des œuvres complètes de Shakespeare. Le CERN fait alors une déclaration qui place le Web dans le domaine public, faisant de ce système une norme ouverte, et Berners-Lee prend ses quartiers auprès du Massachusetts Institute of Technology (MIT), d’où il dirige le World Wide Web Consortium (W3C).

Voir le site du CERN

first web site