Les lauréats du DigiContest 2018

En 2016 et 2017, la Polynésie française faisait le choix d’organiser les premières et secondes éditions du Concours pour l’innovation numérique afin d’encourager la création, le développement et la mise sur le marché de projets numériques.
Tandis que les précédentes éditions se focalisaient sur les projets à l’état de concept et d’idée, le « Digi Contest 2018 » est venu quant à lui récompenser les projets à l’état opérationnel ou de prototypage technique. Foisonner d’idée c’est bien, produire et être présent sur le marché c’est mieux.
24 dossiers ont été déposés, 8 projets ont été récompensés : 3 applications mobiles, 4 plateformes collaboratives ou de e-commerce et une start-up.

 

Les Prix

1er Prix application mobile – Fare

L’application mobile a reçu le premier prix de sa catégorie. Fare est une solution destinée aux personnes à la recherche d’un bien immobilier, n’ayant pas le temps de parcourir tous les sites internet, les journaux de petites annonces ou aller voir chaque agence immobilière. Fare répond à une problématique simple pour l’usager : gagner du temps dans sa recherche en fournissant à l’application ses propres centres d’intérêts et laisser l’algorithme de l’application faire son travail.
L’application propose les meilleurs résultats géolocalisés sur les zones recherchés, ou en rapport avec le positionnement de l’utilisateur, liés à ses centres d’intérêts. Si les suggestions ne sont pas à la hauteur de ses recherches, l’application envoie automatiquement des notifications à chaque fois qu’un bien est mis sur le marché et correspond à la demande.
La solution est portée par la société Yuxuh et son gérant Guillaume Proia.

 

2ème Prix application mobile – Takeaway Food

Avant de créer Takeawayfood,  Teva Manfred Raufau était dans un restaurant de Papeete. Il a souvent côtoyé des clients qui auraient aimé se faire livrer leur repas au bureau ou à leur domicile. Pour son employeur de l’époque, ce n’était pas envisageable, avoir un livreur n’était pas économiquement viable.
Après avoir démissionné de son emploi, il décide de créer sa propre entreprise de livraison de plats : Takeaway Food. Il obtient un financement de la Sofidep pour lancer son entreprise et passe des contrats avec plusieurs restaurants. Devant le succès grandissant de son offre, il agrandit sa flotte de scooters.
Nouvelle étape avec la mise en place d’une plateforme collaborative et d’information entre les restaurateurs, TakeAway Food, et les clients potentiels, tout en permettant une meilleure gestion des livraisons. Takeaway Food permet de passer sa commande auprès de restaurateurs adhérents, et de se faire livrer son repas directement sur son lieu de travail ou à son domicile. Chaque livreur est connecté via le réseau téléphonique 3G sur une application de gestion interne de livraison. Cette application sert également à la géolocalisation des plats à récupérer chez les restaurateurs, les traiteurs, afin de livrer le client plus rapidement.

3ème Prix application mobile – Tahiti Taxi

Tahiti Taxi est une application mobile simple d’utilisation qui permet à chacun de se rendre à une station de taxi et d’appeler directement un taxi en Polynésie française.  Appeler un taxi en Polynésie n’était pas simple. Enfin Trouver leur contact n’était pas aisé. Pour le touriste, le taxi est vital pour se déplacer sur Tahiti. Pour les résidents aussi, les taxis rendent service.

Comme dans beaucoup de destinations touristiques, la création d’une application simple pour réserver un taxi est indispensable. Informer et Rassurer également les clients sur les tarifs en vigueur et rendre à cette profession ses lettres de noblesse
La solution Tahiti Taxi est portée par Sébastien Bouzard.

 

 

1er Prix Plateforme collaborative et e-business – Matasphères

Matasphères est un réseau d’images sphériques aériennes 360° toutes connectées entre elles et réparties sur l’ensemble de la Polynésie française.
Les sphères aériennes constituent la matrice principale du réseau sur lesquelles vont être connectés d’autres types de contenu : des sphères sous-marines, des sphères intérieures, de la modélisation 3D et des liens vers d’autres ressources Web.
L’élément clé reste la connexion entre les sphères, le réseau en lui-même, qui permet à l’utilisateur de se déplacer de sphères en sphères. Pour cela, Matasphère a produit une application mobile tournée vers la réalité augmentée en parfaite adéquation avec l’aspect sphérique de notre projet. Les sorties des modules de réalité augmentée des deux géants du mobile (ARKit pour iOS d’Apple et ARCore pour Android de Google) courant 2017 confortent l’idée de s’orienter vers cette technologie.
A terme, l’objectif du projet est de faire découvrir la Polynésie vue du ciel, le plus efficacement possible grâce à cette application mobile mettant en exergue un réseau de 5000 sphères connectées.
L’idée est aussi de faire découvrir la Polynésie grâce à des médias enrichis grâce à la mise en place de partenariats avec des fournisseurs de contenus culturels institutionnels mais aussi privés.
Le projet est porté par la société Matarai Technical dont le gérant est Raitini Rey.

2ème Prix Plateforme collaborative et e-business – Fenuaresident

Fenuaresident est une solution d’e-tourisme, qui met en valeur les offres touristiques locales pour les Polynésiens sous forme d’un club de voyage privé en ligne. La Start Up Fenua Diffusion est lancée en 2015. Ceux qui le souhaitent peuvent adhérer et profiter toute l’année du meilleur du Fenua au meilleur prix du marché. L’entreprise négocie les offres selon des formules spécifiques étudiées pour le marché touristique local celles-ci varient de 20 à 60%. Les intéressés adhèrent à un abonnement en commandant une carte Fenuaresident.pf.
Nouvelle technologie et nouvelle plateforme dédiée à l’international en 2018.
Le projet est porté par la société Fenua Diffusion dont la gérante est Sandrine Terooatea.

 

3ème Prix Plateforme collaborative et e-business – Mahana Bora Bora

Mahana est un concept store dédié aux créateurs Polynésiens. L’objectif sur le long terme est de faire rayonner les talents Polynésiens et leurs collections dans le monde entier !
Mahana est une market place en ligne qui permettra de mettre en valeur les collections des créateurs mais également de les vendre. Paiement sécurisé et livraison assurée dans le monde entier. Un point de vente physique sera également mis en place dans d’un fashion truck. L’idée est de proposer à nos créateurs des points de ventes supplémentaires, innovants et de les rapprocher d’une clientèle qui ne les connait pas encore.
Le projet est porté par Claire Suarez à Bora Bora.

 

4ème Prix Plateforme collaborative et e-business – Fenua PAC

Fenua PAC, Programme d’Assistance des Collectivités, est une application en ligne complète de facturation de la consommation d’eau des abonnés. Elle rassemble en une seule application les principales fonctions intéressant les divers intervenants autour du service de l’eau :
– Service abonnement, facturation, recouvrement, …
– Service technique, gestion des compteurs, relève des index, …
– Suivi de la consommation, assistance et information des abonnés, prévention des fuites, lutte contre le gaspillage ou la surconsommation, …
– Services divers (adressage, géolocalisation, …)

Simple d’utilisation, l’application dispose de fonctions d’Import/Export suivant les protocoles d’échange des données provenant d’applications de gestion existantes (Services des Finances Publiques, syndics, associations de propriétaires, …) ou de fichiers numériques d’index de compteurs d’eau de toutes marques (Sensus, Sappel,…) obtenus par radio-relève ou par relevé manuel.
Ce projet est porté par Paul Tuariki Léou.

 

Prix de la start-up polynésienne 2018 – C Reva – www.c-reva.com

C Reva est une plateforme de financement participatif permettant à des porteurs de projet (entrepreneurs, associations, artistes, personnes physiques) de collecter des fonds auprès d’un grand nombre de particuliers. Le financement peut être sous forme d’un don, prêt, royalties, ou d’une participation au capital.
La plateforme intervient en complément des banques et des circuits traditionnels de recherches de financements d’un projet ; comme une alternative à des projets ne répondant pas aux exigences d’engagement des risques des institutions ; comme un accélérateur, contribuant à la montée en puissance de projets prometteurs dans des domaines variés (entrepreneuriales, sociaux, solidaires et culturels).
La plateforme répond à l’engouement entrepreneurial en augmentation significative depuis quelques années. Cet engouement entraine des recherches de financements, souvent comprises entre 30 000 et 2 millions de francs Pacifique.
Le don représente chaque année plusieurs millions de francs Pacifique (écoles, associations, opérations solidaires… ). Le don moyen sur la plateforme depuis son lancement est de 10 000 XPF.
Le projet est porté par la SAS Fund You  représentée par Jennifer Tchakouté.

Par | 2018-04-13T13:39:33+00:00 avril 13th, 2018|ACTUALITES|Commentaires fermés sur Les lauréats du DigiContest 2018

À propos de l'auteur :

%d blogueurs aiment cette page :