“Lire en Polynésie 2013”, le salon du livre qui se déroule actuellement à la Maison de la Culture sera numérique cette année. L’espace numérique du salon vous proposera:

DES ORDINATEURS, DES TABLETTES, DES JEUX ET PLEIN DE SURPRISES
Notre rêve 2.0… rêvebook
Et si pendant 4 jours on rêvait ensemble ?… Grâce au réseau social Facebook, Lire en Polynésie te propose de participer à un rêve communautaire. Du 14 au 17 novembre nous allons chacun apporter notre part de rêve en écrit ou en image pour construire le premier rêve 2.0.

À LA RECHERCHE DES LIVRES PERDUS
Un mystère plane…Il manque 15 livres dans la Bibliothèque de rêve… Que s’est-il passé ? Où sont-ils ?
Aide-nous a les retrouver. Arme-toi de ton smartphone ou de ta tablette, télécharge gratuitement l’application IMédia, lance-la et pars à la recherche des livres perdus.
Premier indice :« Il paraît que tout aurait commencé grâce à l’affiche de Lire en Polynésie»
Scanne l’affiche et ta quête pourra commencer.

SALON DE LECTURE NUMÉRIQUE
Découvrez la bibliothèque océanienne numérique des éditions Au vent des îles : 58 ouvrages accessibles en lecture gratuite.
Haere Po vous invite à découvrir ses nombreuses œuvres en téléchargement gratuit sur le site : www.arapo.org.pf : « Histoire de la terre à Tahiti » de Gérald Coppenrath, « Mythes marquisiens » de Karl Von Den Steinen et bien d’autres.
Les Editions des Mers Australes proposent 2 CD ROM pour lire, jouer, faire et apprendre en 4 langues (marquisien, français, tahitien et anglais) : « La légende des 3 cascades » et « La légende de Pipiri Ma »

A noter également une discussion le samedi 16 novembre de 9h à 10h sur le thème “Le virage numérique de l’édition”.
Avec Virginie Clayssen (en duplex), Christian Robert (Au vent des îles), Benoît Gérard (STP-Multipress) et Jean-Olivier Beguoin (DGEN). En 2011, lors du salon “Lire en Polynésie”, Virginie Clayssen, directrice de la stratégie numérique du groupe Editis, vice-présidente de la commission numérique du SNE, était venue nous parler de livre numérique, d’évolutions techniques et commerciales, de changement d’habitude et de supports de lecture. Qu’en est-il aujourd’hui, deux ans plus tard ?