François-Xavier Raby vient de soutenir avec succès sa thèse pour le diplôme d’état de docteur en médecine : “Modernisation des soins primaires en Polynésie française: mise en place de la télésanté dans les îles isolées.” François-Xavier Raby, qui était interne au CHPF puis à Moorea avec un temps partiel au DGT et qui a fait des missions aux Tuamotu Gambier, a reçu les félicitations du jury avec inscription à la médaille d’or. La thèse a été retransmise par visio-conférence au CHPF jeudi dernier.
“Ce travail représente les grandes lignes du projet de service du SSTG dont la particularité est de s’appuyer fortement sur la télésanté et dont le concept a vocation à s’étendre aux autres archipels isolés”, insiste Francis Spaak.
Francis Pezet qui s’investit beaucoup dans les projets de télémédecine en Polynésie précise : “Le professeur Louis Lareng (professeur émérite, administrateur du GCS Télésanté Midi-Pyrénées) a dit qu’il était en train de finaliser son rapport avec le Ministère de la Santé qu’il a une fois par semaine au téléphone. Le rapport sera présenté officiellement en janvier 2014 et il le remettra officiellement à Marie-Sol Touraine avec l’espoir d’avoir des financements et un soutien technique de la part de l’Etat. L’idée qui a été rappelée par le professeur de Santé Publique, président du jury de thèse,  Alain Grand, est que la Métropole a beaucoup a apprendre de ce qui se fait déjà en Polynésie (délégation médicale aux IDE dans les îles, DMP Web, …) et que la Métropole va tout droit vers une pénurie de médecin y compris en Midi-Pyrénées (Aveyron). Le déploiement de cette nouvelle organisation des soins dans les îles avec les outils Télésanté sera donc suivi de près par la Métropole via le Professeur Louis Lareng,  le GCS E-Santé de Midi-Pyrénées et le Ministère de la Santé.