L’IDATE publie la 13ème édition de son DigiWorld Yearbook, devenu une référence internationale. Comme chaque année, les experts de l’IDATE proposent une lecture du monde numérique, incluant les chiffres clés, les innovations et les principaux évènements intervenus sur les marchés des télécommunications, de l’internet et des médias.

• En valeur, les marchés du DigiWorld ont enregistré globalement un ralentissement sensible en 2012, avec une croissance ramenée à 2,7 %, après deux années de reprise. Didier Pouillot, responsable du projet DigiWorld Yearbook, précise qu’en effet “2012 apporte une correction sévère au marché des équipements, avec des contractions en volume dans presque toutes les catégories et des pressions sur les prix qui annulent une grande partie des effets de montée en gamme. Le marché des téléviseurs est le premier à en faire les frais et entraîne le marché de l’électronique grand public dans une chute de 7 %. Mais l’intensification de la concurrence sur le marché des smartphones et des tablettes change aussi la donne pour les deux autres secteurs. En ce qui concerne les marchés des services, si l’on peut parler de résistance relative, il apparaît désormais fort peu probable que l’on revienne à terme vers les niveaux de croissance du milieu des années 2000, encore moins vers ceux, à deux chiffres, de la fin des années 90 sauf pour les nouveaux services de l’internet (OTT). Ces derniers affichent toujours des progressions de l?ordre de 20 % en moyenne !”

• Toutefois pour l’IDATE, on aurait tort de croire que l’innovation numérique est épuisée. Yves Gassot, Directeur général de l’IDATE, réaffirme dans son introduction les trois moteurs de l’innovation numérique que sont le mobile, le cloud et le big data. C’est pour lui l’occasion de revenir sur l’actualité des derniers mois, en développant son analyse :
– la récession sur le marché européen des télécommunications contraste avec la dynamique du secteur outre-Atlantique, dopé par la 4G et la perspective d’une nouvelle phase de consolidation ;
– le poids considérable acquis par les géants de l’Internet ne doit pas masquer la fragilité des positions acquises (Apple) et les différentes pressions qui s’exercent sur eux.

• Le Président de l’Institut, François Barrault, dans sa préface, considère que l’on a tort de ne voir que les impacts de la crise, des destructions “schumpétériennes” de la valeur. Alors que “l’innovation numérique reste un vecteur essentiel de productivité et d’un nouveau cycle de croissance”. Une occasion, pour lui, d’introduire le thème du prochain DigiWorld Summit (Montpellier, 20 & 21 novembre 2013), puisque le rendez-vous annuel de l’IDATE aura lieu cette année sous le titre “The digital gold mines”

A propos du Digiworld Yearbook

197 pages qui regroupent : le “best of” des équipes spécialisées de l’Institut qui suivent toute l’année le développement des marchés Télécoms, Internet et Médias à travers le monde. Le DigiWorld Yearbook est publié en français et en anglais et est accessible en version papier et PDF, ainsi qu?une version sur iPad, développée par Forecomm.

Retrouvez :
L’édition 2012 disponible en téléchargement gratuit
L’édition 2013 est disponible aux tarifs suivants : Papier : 99,99 euros TTC, PDF et iPad : 54,99 euros TTC