Te Nati Film Festival 2014

Le festival du Film Te Nati vous propose une soirée gratuite sous les étoiles, confortablement installé sur votre pē’ue et vos coussins, dans le cadre enchanteur des jardins du Musée de Tahiti et de ses îles le samedi 26 avril 2014, à partir de 17h30. Au programme : des œuvres cinématographiques locales et māori qui vous immergeront totalement dans la culture polynésienne.
Musique et stands de nourriture sont prévus (pop-corn, churros, hotdog) pour rendre la soirée vraiment agréable.
Un rendez-vous à ne pas manquer pour les passionnés d’audiovisuel ! L’association Te Nati souhaite aussi fédérer les passionnés de cinéma et de culture Polynésienne. A l’occasion de la première édition du Te Nati Film Festival, l’association lancera officiellement le concours « Te Nati 2015 ». Ce concours s’adresse à toutes les personnes qui fourmillent d’idées et souhaitent présenter un scénario de court-métrage. Les 5 scénarios sélectionnés par le jury Te Nati seront co-réalisés avec l’aide de notre équipe technique et peaufiné à travers des ateliers. Les 5 courts-métrages seront présentés au Te Nati Film Festival 2015, et au Wairoa Film Festival 2015. De plus, parmi eux, un jury décernera un prix pour récompenser la meilleure réalisation.

Te Nati, le festival

Le festival du film Te Nati a pour ambition de rassembler les peuples du Pacifique autour de leurs légendes, de leur histoire et de leurs cultures. La ligne directrice consiste en la préservation et la promotion de la culture Polynésienne à travers le cinéma. Ce festival constituera le premier lien fort entre les cinéastes, cinéphiles, directeurs et producteurs du Pacifique. Des liens qui seront renforcés au fil du temps avec d’autres îles de tout le Pacifique.
Il s’agit de permettre à la population locale de raconter sa propre histoire, de mieux connaître ses propres légendes, transmises d’ordinaire oralement par les « matahiapo ». En parallèle, le festival se veut également un moyen de contribuer à la préservation de la langue et de la culture polynésienne, et ce, en, partageant les œuvres locales avec le reste du monde.
Mais le but du Film Festival Te Nati c’est aussi de créer une plate-­forme de production audiovisuelle accessible aux Polynésiens ayant une histoire à raconter et souhaitant obtenir un soutien technique suffisant pour réaliser des films. Les cinéastes locaux bénéficieront d’un lieu pour présenter leur travail et auront la possibilité d’être distribués par notre partenaire, les chaînes du Festival du Film de Wairoa, et d’atteindre un public large et une exposition au niveau international.

Te Nati, explications autour du nom …

Aux temps anciens, lorsque les «ari’i » et leurs conseillers se rassemblaient, le « ari’i » disait : « te nati nei au i tä ‘outou parau », qui signifie littéralement « je lie vos mots ».
Cette phrase signifiait que la discussion était close et que la décision du ari’i était prise et irrévocable. La décision ne pouvait être annulée car  » TAPU « , si ce n’est par une décision du « ari’i » toujours.
Le choix du nom a été pensé afin de communiquer le lien culturel fort qui existe entre les divers clans de l’Océanie et que nous tentons de renforcer grâce au cinéma. Te Nati représente le lien entre les îles du Pacifique, un lien, une tresse, qui comme les étoiles ont guidés nos ancêtres durant leurs navigations et qui ont permis le peuplement des îles du Pacifique.

Programmation

KIAORANA, Tahiti, 2013, 5min29
Réalisatrice / Productrice: Tiairani DROLLET­LE CAILL ­ Producteur: Lennie HILL
5 guerriers de îles Cooks trébuchent par hasard sur un objet inconnu dans le sable. Une découverte qui leur ouvrira les portes de la musique …
Projeté lors du Trompfest Film Festival 2013

HOU’A HA’AMATA AI, Tahiti, 2010, 3 min
Réalisateurs/producteurs: Vanina BEA et Naea JACQUET
Alors que l’héroïne est occupée à plier le linge, son mari rentre à la maison, s’ouvre une bière, puis une autre, et encore une autre… La réaction de l’héroïne ne manquera pas de vous surprendre !
Prix du court­métrage le plus drôle au Vini Film Festival

LOL, Tahiti, 2010, 2min20
Réalisateurs/producteurs: Vanina BEA
Ze tombeur rencontre Rosa Linda sur Facebook(c) et l’invite à dîner en tête ­à ­tête chez lui. Tout excité, il prépare un plat original qui ne sera pas du tout au goût de mademoiselle.
Prix du meilleur acteur à Naea JACQUET au Vini Film Festival

TO’OE FENUA, TO’OE NATURA, Tahiti, 2010, 5 min
Réalisateur/Producteur/Scénariste: Are RAIMBAULT
Trois jeunes vivent mal en milieu urbain et décident de partir en quête d’un environnement plus préservé. Durant leur périple, ils vont redécouvrir leurs racines…
Prix de l’environnement au Concours Tahiti Nui Ananahi

E ARIOI VAHINE, Tahiti / Australie, 2008, 15 min
Réalisatrice : Virginie TETOOFA – Production : VCA School of Film and Television.
Depuis toute petite, Poeiti a toujours rêvé d’appartenir à la classe des Arioi. Mais alors qu’elle est devenue une des meilleures danseuses de la troupe, elle est confrontée à un terrible choix …

BUTTERFLY, NZ, 2013, 15 min
Réalisateur : Renae Maihi ­ Nga Puhi ( Ngati whakaeke ), Te Arawa ( Ngati Whakaue ) ­
Producteurs Sandra Richmond et Renae Maihi Cast : Jahna Batt , Aroha Hathaway
Parfois, les souvenirs ne se fanent jamais , ils s’envolent parfois quelques temps, et attendent patiemment le bon moment pour revenir.

URU, NZ, 2010, 15 min
Réalisateur / scénariste : Hiona Henare ( Ngati Mauaupoko ) ­ Produit par Hiona Henare & Ngawaeroa Maniapoto ­ Avec Noa Campbell et Shannon Claire
Uru raconte l’histoire d’une femme désabusée qui se détourne de son ascendance māori à adopter un nouveau mode de vie avec les colons européens. Le film est basé sur un discours prononcé par Akenehi Tomoana , dont la parole a influencé toute une communauté de femmes māori à prendre le contrôle de leurs droits.
Prix du public ­ Court métrage ­ Wairoa Māori Film Festival 2010

FOOTSTEPS, Cook Islands, 2013, 13 min
Réalisation / Production : Lennie Hill
Aux îles Cook, un père et son fils sont au milieu de l’océan, ils ont faim, et leur pêche ne leur rapporte rien. A contre coeur, le père se déplace vers l’île de One Foot, un meilleur lieu de pêche, mais appartenant à une autre tribu …

WHAKATIKI, NZ, 2012, 13 min
Réalisateur: Louise Leitch ­ Producteur : Melissa Dodds ­ Scénario: Bernadette Murphy (Te Ati Awa )
Kiri, une femme māori douloureusement consciente de son poids, se rend avec sa famille et ses amis à la rivière Whakatiki où elle a passé de nombreux étés. L’endroit réveille en elle des souvenirs puissants.

NINE OF HEARTS, NZ, 2012, 15 min
Réalisateur: Briar Grace­ Smith ( Ngapuhi , Ngāti Wai ) ­ Producteur : Alexandra Keeble ­
Scénario: Briar Grace­ Smith , Kelly Joseph .
Ce court raconte la relation complexe d’une mère et de sa fille, sur fond de magie Māori­

LAWNMOWER MEN OF KAPU, NZ, 2011, 14 min
Réalisateur / Scénario: Libby Hakaraia ( Ngāti Raukawa , Ngāti Kapumanawawhiti )
Producteur : Tainui Stephens
Atawhai est un garçon proche de l’adolescence, et il compte sur ses trois oncles pour aider ses tantes. Mais ces derniers choisissent ce moment pour entrer dans une importante dispute. Atawhai apprend alors une leçon précieuse sur la famille et la

DOG ON DUTY, NZ, 2013, 7 min
Réalisateur : Lennie Hill – Producteur : Tania Hill (Ngapuhi), Ronel Schodt, Mark Ruka
La conscience d’un voleur de voiture endurci est mise à mal par… un petit chien .

Te Nati, l’association

Te Nati est une association jeune et dynamique, composée de cinéastes locaux, amateurs de culture polynésienne, et cinéphiles dans l’âme. Elle a comme objectifs affichés la préservation et la promotion de la culture polynésienne et le développement des échanges culturels entre les îles du Pacifique.
L’association s’appuie pour cela sur une série d’actions et de missions qu’elle souhaite mener à bien dans les prochaines années :
– Mettre en place un programme de formation et d’éducation au cinéma pour la population locale, en commençant par la mise en œuvres de séminaires de formation à Tahiti offerts par des professionnels néo­zélandais,
– Accroître le nombre de représentants polynésiens sur la scène internationale de l’industrie du film,
– Permettre aux cinéastes locaux d’étendre leur réseau afin qu’ils puissent bénéficier des réseaux de diffuseurs, réalisateurs, distributeurs et agences de financement nécessaires à la réalisation de leurs projets cinématographiques,
– Contribuer à l’épanouissement culturel et professionnel des cinéastes polynésiens.

Le Te Nati Film Festival cristallise à lui seul l’ensemble de ces objectifs ! Ce projet ambitieux peut voir le jour aujourd’hui grâce au super soutien du Wairoa Film Festival, partenaire privilégié de Te Nati !

Par | 2017-06-06T22:59:43+00:00 avril 16th, 2014|ACTUALITES, Fenua|Commentaires fermés sur Te Nati Film Festival 2014

À propos de l'auteur :

%d blogueurs aiment cette page :