Plusieurs établissements scolaires de Polynésie française ont été sélectionnés pour la finale nationale du Prix Varenne 2012 organisé par la Fondation Varenne. Parmi eux, le collège de Taunoa (Te Ora no Taunoa), le lycée Pomare 4 (Lycée Connection), à Papeete, le collège Henri Hiro, de Faa’a (Te ve’a a Faa’a) et le lycée professionnel de Faa’a (Te no Fa’a’ara).

D’avril à juin, les journaux lauréats ou sélectionnés dans les académies participent au concours national, à l’issue duquel 4 titres maximum par catégorie seront primés (3 journaux « papier » et 1 journal « en ligne »).

Cette année, c’est 10 000 euros de dotation au total, sous forme de matériel numérique / photographique offert par la Fondation Varenne, qui sont à gagner !

Pour chaque équipe lycéenne lauréate, un stage  de formation professionnel ” Ecriture journalistique et maquette de presse ” de cinq jours pour 3 personnes offert par l’EMI-CFD. Ce stage aura lieu à Paris du 25 au 29 juin 2012.

Prix spécial « Dialogue des cultures »

À noter qu’à l’occasion de l’exposition “Exhibitions, L’invention du sauvage“, le musée du quai Branly s’associe à ce concours national de  journaux scolaires et lycéens. Il décernera parmi les publications soumises au  jury national et en accord avec ce dernier, une mention spéciale aux  publications qui rendront le mieux compte du dialogue des cultures et des  exigences du vivre ensemble. Parmi celles-ci, le jury et le musée attribueront  le prix spécial « Dialogue des cultures » à un journal.

Ce prix sera récompensé de la manière suivante: le  musée du quai Branly offrira au journal primé la prise en charge complète du  déplacement de l’équipe à Paris pour deux jours lors de la cérémonie nationale  de remise des prix. Celle-ci se déroulera  dans le  Théâtre Claude  Levi-Strauss du musée le mercredi 30 mai 2012. Ce sera l’occasion pour ses  membres de visiter dans les meilleures conditions l’exposition “Exhibition, L’invention du sauvage.”

Un outil d’éducation à la citoyenneté

Chaque année des milliers de journaux voient le jour dans les établissements scolaires, de la maternelle au lycée. Ces publications sont le support d’une expression authentique, qu’elle soit accompagnée ou spontanée, de dizaines de milliers d’élèves et de jeunes. Cette pratique originale est un vecteur important de l’éducation à la citoyenneté et au maniement d’un outil fondamental pour la démocratie : la presse. D’autre part, elle en fait, par l’appropriation d’outils, de techniques, et de démarches utilisées par les professionnels, un outil important de l’éducation aux médias.