Export Animaux vivants 2017-12-11T23:37:00+00:00
  • Les animaux de compagnie : Chiens et Chats
  • Les animaux d’élevages : Pacage et Basse-cour
  • Les animaux aquatiques
  • Les oiseaux
  • Les reptiles
  • Les insectes
  • Autres

Pour tous les animaux vivants, un certificat sanitaire officiel est exigé par le pays de destination dans la mesure où les exigences requises sont satisfaites. Les certificats sont susceptibles d’être modifiés aussi veillez à vous référer au site officiel de l’autorité compétente du pays importateur. Pour toute information complémentaire ou besoin d’un support, adressez vous à la cellule zoosanitaire qui vous recevra sur rendez-vous les lundi, mardi, jeudi et vendredi : de 9H à 12H et reste à votre disposition au 40.42.35.18.

Afin de s’assurer de l’état de santé de l’animal au moment du transport, certaines compagnies aériennes demandent un certificat de bonne santé établi dans les 72 à 48h précédant l’embarquement des animaux par votre vétérinaire traitant, pour certaines destinations le certificat sanitaire de bonne santé doit être émis dans les 24 heures du départ, pensez à vous renseigner à ce sujet.

La cage

L’animal doit être placé dans une cage scellée, propre et exempte d’arthropodes vecteurs de maladies animales interdisant tout contact direct entre l’animal et l’extérieur, conforme à la réglementation IATA et dotée d’un dispositif d’abreuvement respectant son inviolabilité

L’alimentation et l’hydratation

Pour ce qui est de l’alimentation et de l’abreuvement de votre animal, le risque est essentiellement lié à la déshydratation. Afin de le limiter vous pouvez appliquer les recommandations suivantes :

  • 8 à 10 heures avant l’embarquement, donnez un bon repas puis supprimez tout apport de nourriture. Ne placez pas de nourriture dans la cage pendant le transport pour éviter les vomissements.
  • Pensez à mettre à disposition de l’eau à votre animal jusqu’au moment du déplacement vers l’aéroport.
  • Placez dans la cage une réserve d’eau (gamelle) fixée et/ou un biberon.
  • Sur la porte de la cage, placez un dispositif permettant d’abreuver l’animal depuis l’extérieur de la cage sans l’ouvrir, ceci afin de pouvoir abreuver l’animal jusqu’au dernier moment et en cas d’escale prolongée au cours du transport.

La sécurité

Pour la sécurité de votre animal, pensez à prévoir des colliers d’électricien pour renforcer la fermeture de la porte.

Concernant la tranquillisation, elle doit être la plus appropriée possible et dépendra de l’avis de votre vétérinaire. L’objectif est de couvrir la période de l’embarquement de l’animal uniquement. Veillez à éviter tout surdosage et suivez bien les conseils de votre vétérinaire traitant. Le risque concerne souvent certains chiens naturellement expansifs et puissants, n’ayant pas eu le minimum de dressage et peu habitués à être tenus en laisse et encore moins en cage, prenez vos précautions afin d’éviter d’être refoulés le jour du départ suite à la destruction de la cage par votre animal.