Les méthodes de protections alternatives

//Les méthodes de protections alternatives
Les méthodes de protections alternatives 2019-03-26T09:47:16+00:00

Les méthodes de protection des cultures sont utilisées pour lutter contre les bioagresseurs. Elles sont utilisées en combinaison pour associer leurs effets partiels, c’est ce qu’on appelle la protection intégrée.

Les méthodes de protections alternatives regroupent les méthodes de protection non chimiques.

Lutte chimique raisonnée

Pesticides : herbicides, fongicides, insecticides, etc.

En dernier recours, localisé, pesticide adapté, respectueux des auxiliaires

Lutte génétique

= utilisation de variétés résistantes, OGM (ex : TYLC tomate…)

Bioagresseurs
adventices, maladies, ravageurs

Lutte biologique

= utilisation d’organismes vivants

  • prédateurs  :
  • micro-guêpes parasitoïdes :
  • champignonsentomopathogènes…

Lutte physique

  • désherbage: thermique, manuel,
  • travail du sol,
  • paillage
  • filets anti-insectes…

Lutte culturale

= adaptation du système de culture pour limiter le développement des ravageurs  – préventif et curatif

  • rotation des cultures
  • cultures associées
  • densité plantation
  • fertilisation
  • drainage…

Pour en savoir plus, découvrez....

Le guide tropical

publié en 2015, il est composé de nombreuses fiches techniques détaillant les moyens de protection de cultures économes en produits phytosanitaires en agriculture tropicale.https://cosaq.cirad.fr/outils-d-aide-a-la-decision/guide-tropical

Pour des fiches techniques par thématique :http://ephytia.inra.fr/fr/C/22983/Tropileg-Methodes-de-protection-alternatives

Encore plus d’informations

Posters