Bignay, Laurier de Chine, “arbre qui pue”

Nom latin Antidesma bunius

Famille : Phyllanthaceae

Comment reconnaître l’ “arbre qui pue” ?

  • Type : arbre
  • Taille : 3-8 m (pouvant atteindre 20 m) (1)
  • Feuille : feuilles simples, alternes, elliptiques (8-22 cm de long), coriaces et brillantes (1)
  • Fleur : petites fleurs vert-rougeâtres regroupées en inflorescences (épis ou grappes) atteignant 10 cm de long (1), les arbres femelles portent des fleurs à l’odeur fétide
  • Fruit : petits fruits charnus ronds à ovales (0,5-1 cm de diamètre), rouges puis noirs à maturité (1)
  • Graine : petites graines (1 cm de long), une par fruit (drupe) (1)

Où trouve-t-on cet arbre ?

  • Mode(s) de dispersion : oiseaux (1)
  • Type(s) de végétation envahi(s) en Polynésie française : forêts mésophiles* et humides
    de basse altitude (1)
  • Habitat(s) potentiel(s) : forêt naturelle, plantation forestière, friche (1)
  • Altitudes : 0-400 m (1)

Quels sont ses impacts ?

Aucun impact observé à l’heure actuelle sur la biodiversité

Que faire contre cet arbre ?

  • Prévention :
    • Éviter de propager les graines en transportant de la terre depuis des zones infestées et veiller à ne pas en véhiculer par le biais de terre ou de boue collées aux engins
    • Bien nettoyer ses chaussures et son matériel de randonnée après chaque excursion en montagne
    • Ne pas planter, cultiver pour ses fruits comestibles, les conséquences pour l’environnement
      sont trop importantes
  •  Méthode physique :
    • Arrachage des jeunes plants
  • Méthode chimique :
    • Application sur coupe fraîche de souche pour les individus plus âgés d’un herbicide

Références

(1) Meyer J.-Y., Wan, V. & Butaud J.-F. (2008) Les plantes envahissantes en Polynésie française. Direction de l’environnement, Délégation à la recherche, 84 p.