Le déséchouement du cargo THORCO LINEAGE par le navire BOUGAINVILLE est intervenu mardi en fin de journée mais le câble de remorque a cédé après l’opération.

//Le déséchouement du cargo THORCO LINEAGE par le navire BOUGAINVILLE est intervenu mardi en fin de journée mais le câble de remorque a cédé après l’opération.

Le déséchouement du cargo THORCO LINEAGE par le navire BOUGAINVILLE est intervenu mardi en fin de journée mais le câble de remorque a cédé après l’opération.

Depuis l’après-midi du 26 juin et conformément aux décisions prises en fin de matinée, les tentatives de déséchouement du navire THORCO LINEAGE de l’atoll de Raroia ont été entreprises par le bâtiment de la marine nationale « BOUGAINVILLE ».

Ces opérations de mise en sécurité ont été dirigées par la société d’assistance mandatée par l’armateur du THORCO LINEAGE et elles ont été conduites par le bâtiment multi-missions (B2M) « BOUGAINVILLE » qui avait été mis à la disposition de la société d’assistance à la demande de celle-ci.

Le « BOUGAINVILLE » a d’abord mis en place un câble de remorquage le reliant au THORCO LINEAGE puis a entrepris des manœuvres longues et complexes pour déséchouer le navire sans que ni le bâtiment, ni les hommes d’équipage ne soient directement mis en péril par les opérations s’appliquant à un cargo très important, en charge de sa cargaison.

Ces efforts ont été couronnés de succès puisque le déséchouement était acquis sans avarie à 18h50 mais, une heure plus tard, le câble de remorque qui a beaucoup travaillé dans l’après-midi pour effectuer la manœuvre s’est rompu.

Cette rupture du câble du « BOUGAINVILLE » a remis le THORCO LINEAGE à la dérive en pleine mer mais proche des côtes. Sous la direction de l’équipe d’assistance a alors été tenté, sans succès, le passage d’un nouveau gréement de remorquage dans le but d’emmener le navire à l’abri sous le vent de l’atoll.

Le premier remorquage ayant emmené le THORCO LINEAGE suffisamment loin de la côte,  sur la proposition de la société d’assistance approuvée par le commandant de zone maritime, le cargo a été laissé à la dérive sous la surveillance du B2M « BOUGAINVILLE ». Le THORCO LINEAGE dérive actuellement vers le Sud-Ouest, parallèlement à la côte Ouest de Raroia, par des fonds supérieurs à 1000 mètres et à 1,5 mille nautique environ du platier.

Les conséquences sur les capacités du BOUGAINVILLE de la rupture de son câble de remorquage sont en cours d’évaluation. Par ailleurs, les modèles internationaux de prédiction de dérive utilisés par le JRCC Tahiti indiquent que le THORCO LINEAGE devrait poursuivre sa dérive en mer au Sud-Ouest, ce que nous espérons.

A la demande de la société d’assistance et dans le cadre d’un contrat passé avec le port autonome de Papeete, le remorqueur spécialisé AITO NUI a appareillé dans la nuit de mardi à mercredi pour prendre en charge le THORCO LINEAGE. L’AITO NUI est attendu sur zone dans la soirée de jeudi.

La cellule de crise mise en place lundi matin dans les locaux du COMSUP avec des représentants des services de l’Etat, du Pays et de la société d’assistance demeure évidement activée pour suivre l’évolution de la situation. (D’après communiqué du haut-commissariat)

2018-06-27T10:57:34+00:00 27/06/2018|Non classé|