Une dizaine de cas de Covid a été détectée parmi les membres d’équipage alors que le navire était déjà en route pour l’archipel des Marquises. La croisière est annulée et le navire est revenu à quai le lendemain. Les rotations de l’Aranui sont à nouveau perturbées par la Covid 19.

Toutes les personnes testées positives sont des membres d’équipage. Les passagers, eux, sont épargnés.

Le mois dernier, Philippe Wong, l’armateur, expliquait à la chaine de télévisionb TNTV que le navire  dispose “de machines à bord qui permettent de vérifier ou revérifier si on a besoin à nouveau. On a pris nos dispositions pour que le personnel maritime, les marins, et le personnel hôtelier ne soient pas mixés. C’est-à-dire que si jamais, parmi les passagers, on a quelqu’un qui est positif, dans le pire des cas, le personnel marin est déjà isolé, n’est pas en contact avec le personnel hôtelier, ce qui fait qu’on peut très bien imaginer de continuer le voyage, et continuer surtout à débarquer les marchandises”.

Mais en attente de résultats supplémentaires, le navire, qui déjà parti, a fait le tour de Tahiti et son capitaine s’est résolu à faire demi-tour une fois que la présence de plusieurs cas à bord lui a été confirmée. L’Aranui s’est stationné au quai des paquebots. Les passagers ont été pris en charge au cas par cas. Les résidents ont pu rentrer chez eux, et le rapatriement des voyageurs s’est organisé. Les membres d’équipage positifs ont été placés dans un centre dédié. Si la croisière est annulée, le navire devrait pouvoir repartir sous peu, mais uniquement avec le fret destinés aux iles désservies.