Lundi 12 avril 2021 – L’ancien ministre de l’Agriculture et actuel maire de Taputapuatea et vice-président du SPC, Thomas Moutame, dispense actuellement des formations aux communes pour l’utilisation d’un engrais bio fabriqué à base de déchets de poissons. L’objectif est de développer “l’autonomie alimentaire” dans les communes et dans les foyers et de proposer un débouché valorisant aux restes des poissons. Le maire de Taputapuatea croit en la création possible d’une nouvelle filière que le CJA de Fare Ute par exemple, tourné vers le secteur maritime, est également entrain d’explorer. Réaliser une filière organisée et structurée est sans doute souhaitable, surtout quand on sait le volume impressionnant de déchets de poissons produit par le port de pêche qui pour l’instant, à défaut d’une filière structurée, va nourrir les poissons et les requins au large de la digue de Motu Uta. Une aberration en soi. En attendant, la méthode de Thomas Moutame permet à chaque famille de créer son propre engrais pour nourrir son faapu et son potager.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE DU REPORTAGE SUR TAHITI INFOS