Communiqué de presse

Création de deux structures pour femmes et mineurs victimes de violence

Résumé:

Le nombre de victimes de violences, augmente depuis plusieurs années et la tendance est à la hausse pour 2019.

Face à ces constats alarmants, le Conseil de Prévention de la Délinquance en Polynésie française (C.P.D.P.F) co-présidé par le Haut-commissaire, le Président du Pays et le Procureur Général ont arrêté un plan de prévention de la délinquance 2018-2020 qui s’articulent autour de 4 priorités dont celle d’améliorer la prévention des violences intrafamiliales visant le développement des prises en charge médico-judiciaire des victimes.

Le Ministère de la Santé en collaboration avec le Procureur Général ont travaillé de concert afin de permettre la réalisation de 2 établissements d’accompagnement en faveur des femmes et des mineurs victimes de violences, regroupant les milieux sanitaire et judiciaire.

Télécharger le communique de presse