LABELS ÉCOLE ET CJA EN SANTÉ

La santé des élèves polynésiens (de 13 à 17 ans)

0%
sont en surpoids dont 20% en stade d’obésité
0%
déclarent boire des boissons gazeuses sucrées au moins une fois par jour
0%
des élèves déclarent être en position sédentaire au moins trois heures par jour
0%
ont consommé du tabac
0%
ont consommé de l’alcool au cours des 30 derniers jours
0%
déclarent avoir consommé de la drogue au moins fois dans leur vie

LABELS ÉCOLE ET CJA EN SANTÉ

La santé des élèves polynésiens
(de 13 à 17 ans)

0%
sont en surpoids dont 20% en stade d’obésité
0%
déclarent boire des boissons gazeuses sucrées au moins une fois par jour
0%
des élèves déclarent être en position sédentaire au moins trois heures par jour
0%
ont consommé du tabac
0%
ont consommé de l’alcool au cours des 30 derniers jours
0%
déclarent avoir consommé de la drogue au moins fois dans leur vie

Les dispositifs « Ecole en santé » et « CJA en santé » de Polynésie française ont pour but de promouvoir la santé à l’école en agissant sur les déterminants de santé accessibles à l’école, et en développant les compétences psycho-sociales des élèves.

Les dispositifs « Ecole en santé » et « CJA en santé » de Polynésie française ont pour but de promouvoir la santé à l’école en agissant sur les déterminants de santé accessibles à l’école, et en développant les compétences psycho-sociales des élèves.

  • Pour s’épanouir, l’élève doit participer pleinement aux activités d’apprentissage. Pour y parvenir, il doit être en bonne santé, capable de se concentrer et bénéficier d’un état affectif satisfaisant.
  • Les déterminants les plus étroitement reliés à la santé des jeunes en milieu scolaire sont :
    • Les environnements sociaux et culturels : Un établissement scolaire affichant ses valeurs et qui les rend vivantes lors de ses interactions avec les enseignants, les parents, les décideurs et les acteurs communautaires et culturels afin de créer un environnement scolaire favorable et épanouissant.
    • Les réseaux de soutien social : La possibilité de créer des liens, de faire partie d’associations, d’avoir des amis, de savoir qu’on peut compter sur eux, sur ses parents.
    • L’éducation : Un établissement scolaire dans laquelle tous peuvent apprendre à leur rythme et selon leur potentiel, une école qui valorise les succès, petits et grands, qu’ils soient pédagogiques, sportifs, culturels, sociaux, etc.
    • Les habitudes de vie et la capacité d’adaptation personnelles : Les choix alimentaires, les possibilités d’être actifs physiquement, la gestion du stress, ne pas fumer, etc.
  • L’école est un milieu propice à la promotion de la santé. En effet, les habitudes et compétences que l’on acquiert pendant l’enfance et l’adolescence, sont plus susceptibles de se maintenir le reste de la vie.
  • L’école est un cadre où la promotion de la santé peut avoir un maximum d’impact car les élèves sont influencés à un stade particulièrement important de leur vie, c’est-à-dire pendant l’enfance et l’adolescence.
  • La Direction Générale de l’Education et des Enseignements et la Direction de la santé de Polynésie française ont réaffirmé à travers différents documents stratégiques l’importance pour l’élève d’acquérir des compétences et de développer des comportements favorisant sa santé et son bien-être.

Selon l’OMS, une école en santé envisage la « santé » comme un bien-être physique, social et affectif. Elle s’efforce de veiller à ce que la santé soit présente dans tous les aspects de la vie scolaire et communautaire.

Une école en santé présente les 6 caractéristiques fondamentales suivantes :

  • L’école en santé associe les responsables de la santé et de l’éducation, les enseignants et leurs associations professionnelles, les étudiants, les parents et les responsables communautaires à des efforts visant à promouvoir la santé.
  • Elle s’efforce d’offrir un environnement sécuritaire et favorable à leur épanouissement personnel et social.
  • Elle offre une éducation pour la santé fondée sur les compétences transversales (socle commun de connaissances et de compétences) :
    • qui améliorent chez l’élève la compréhension des facteurs qui influencent la santé et lui permettent d’effectuer des choix et d’adopter des comportements favorables à la santé pendant toute l’existence.
    • qui mettent l’accent sur la promotion de la santé et le bien-être ainsi que sur la prévention de problèmes de santé importants et offrant des informations et des activités en rapport avec les capacités intellectuelles et affectives de l’enfant.
  • Elle offre l’accès aux services de santé, notamment le dépistage, diagnostic, surveillance de la croissance et du développement, la vaccination, certains médicaments ou actes médicaux).
  • Elle applique des politiques et des pratiques visant à promouvoir la santé (politique globale appuyée par l’administration et la direction de l’école propres à créer un environnement sain pour les élèves et le personnel comme les pratiques favorisant une nutrition active et saine et des conditions propres à promouvoir la santé mentale).
  • Elle vise à améliorer la santé de la communauté (accent mis sur les préoccupations de santé communautaire locale).

Ces dispositifs proposent la mise en place de 10 actions prenant en compte les déterminants prioritaires de la santé des jeunes et en lien avec les thématiques suivantes :

  1. Alimentation
  2. Activités physiques
  3. Hygiène corporelle
  4. Rythme de vie
  5. Ecole sans Tabac (pour les écoles) ou Vie sans dépendance (pour les CJA)
  6. Tri des déchets et espace public propre
  7. Lutte antivectorielle
  8. Accueil de tous les enfants et le bien vivre ensemble (pour les écoles) ou Estime de soi et bien vivre ensemble (pour les CJA)
  9. Accès aux soins pour tous les élèves
  10. Le patrimoine culturel

L’ensemble des actions à mettre en œuvre sont identifiées, au sein de chaque établissement, par le comité de santé de l’école / du CJA, composé des personnes volontaires, connaissant le contexte local, et pouvant apporter leur expertise dans une, ou plusieurs actions, qui sera mise en œuvre (représentant de l’éducation, de l’environnement, de la culture, de la santé, etc.).

  • Pour s’épanouir, l’élève doit participer pleinement aux activités d’apprentissage. Pour y parvenir, il doit être en bonne santé, capable de se concentrer et bénéficier d’un état affectif satisfaisant.
  • Les déterminants les plus étroitement reliés à la santé des jeunes en milieu scolaire sont :
    • Les environnements sociaux et culturels : Un établissement scolaire affichant ses valeurs et qui les rend vivantes lors de ses interactions avec les enseignants, les parents, les décideurs et les acteurs communautaires et culturels afin de créer un environnement scolaire favorable et épanouissant.
    • Les réseaux de soutien social : La possibilité de créer des liens, de faire partie d’associations, d’avoir des amis, de savoir qu’on peut compter sur eux, sur ses parents.
    • L’éducation : Un établissement scolaire dans laquelle tous peuvent apprendre à leur rythme et selon leur potentiel, une école qui valorise les succès, petits et grands, qu’ils soient pédagogiques, sportifs, culturels, sociaux, etc.
    • Les habitudes de vie et la capacité d’adaptation personnelles : Les choix alimentaires, les possibilités d’être actifs physiquement, la gestion du stress, ne pas fumer, etc.
  • L’école est un milieu propice à la promotion de la santé. En effet, les habitudes et compétences que l’on acquiert pendant l’enfance et l’adolescence, sont plus susceptibles de se maintenir le reste de la vie.
  • L’école est un cadre où la promotion de la santé peut avoir un maximum d’impact car les élèves sont influencés à un stade particulièrement important de leur vie, c’est-à-dire pendant l’enfance et l’adolescence.
  • La Direction Générale de l’Education et des Enseignements et la Direction de la santé de Polynésie française ont réaffirmé à travers différents documents stratégiques l’importance pour l’élève d’acquérir des compétences et de développer des comportements favorisant sa santé et son bien-être.

Selon l’OMS, une école en santé envisage la « santé » comme un bien-être physique, social et affectif. Elle s’efforce de veiller à ce que la santé soit présente dans tous les aspects de la vie scolaire et communautaire.

Une école en santé présente les 6 caractéristiques fondamentales suivantes :

  • L’école en santé associe les responsables de la santé et de l’éducation, les enseignants et leurs associations professionnelles, les étudiants, les parents et les responsables communautaires à des efforts visant à promouvoir la santé.
  • Elle s’efforce d’offrir un environnement sécuritaire et favorable à leur épanouissement personnel et social.
  • Elle offre une éducation pour la santé fondée sur les compétences transversales (socle commun de connaissances et de compétences) :
    • qui améliorent chez l’élève la compréhension des facteurs qui influencent la santé et lui permettent d’effectuer des choix et d’adopter des comportements favorables à la santé pendant toute l’existence.
    • qui mettent l’accent sur la promotion de la santé et le bien-être ainsi que sur la prévention de problèmes de santé importants et offrant des informations et des activités en rapport avec les capacités intellectuelles et affectives de l’enfant.
  • Elle offre l’accès aux services de santé, notamment le dépistage, diagnostic, surveillance de la croissance et du développement, la vaccination, certains médicaments ou actes médicaux).
  • Elle applique des politiques et des pratiques visant à promouvoir la santé (politique globale appuyée par l’administration et la direction de l’école propres à créer un environnement sain pour les élèves et le personnel comme les pratiques favorisant une nutrition active et saine et des conditions propres à promouvoir la santé mentale).
  • Elle vise à améliorer la santé de la communauté (accent mis sur les préoccupations de santé communautaire locale).

Ces dispositifs proposent la mise en place de 10 actions prenant en compte les déterminants prioritaires de la santé des jeunes et en lien avec les thématiques suivantes :

  1. Alimentation
  2. Activités physiques
  3. Hygiène corporelle
  4. Rythme de vie
  5. Ecole sans Tabac (pour les écoles) ou Vie sans dépendance (pour les CJA)
  6. Tri des déchets et espace public propre
  7. Lutte antivectorielle
  8. Accueil de tous les enfants et le bien vivre ensemble (pour les écoles) ou Estime de soi et bien vivre ensemble (pour les CJA)
  9. Accès aux soins pour tous les élèves
  10. Le patrimoine culturel

L’ensemble des actions à mettre en œuvre sont identifiées, au sein de chaque établissement, par le comité de santé de l’école / du CJA, composé des personnes volontaires, connaissant le contexte local, et pouvant apporter leur expertise dans une, ou plusieurs actions, qui sera mise en œuvre (représentant de l’éducation, de l’environnement, de la culture, de la santé, etc.).

Une « école en santé » en Polynésie française est une école :

  • Promotrice d’habitudes de vie favorables à la santé en :

    1. Favorisant la qualité nutritionnelle au sein de l’établissement scolaire.
    2. Incitant à la pratique régulière de l’activité physique.
    3. Encourageant le respect des règles d’hygiène corporelle.
    4. Respectant le rythme de vie de l’enfant.
    5. S’appropriant « l’Ecole sans tabac ».
  • Citoyenne, saine et sécuritaire en :

    1. Triant ses déchets et en rendant propre l’espace public proche de son environnement.
    2. Participant à la lutte antivectorielle.
    3. Accueillant tous les enfants et en leur donnant des compétences pour bien vivre ensemble
  • Ouverte et ancrée dans sa communauté en :

    1. Offrant un accès aux soins pour tous les élèves.
    2. Valorisant et préservant le patrimoine culturel.

Un « CJA en santé » en Polynésie française est un centre :

  • Promoteur d’habitudes de vie favorables à la santé en :

    1. Favorisant la qualité nutritionnelle au sein de l’établissement scolaire.
    2. Incitant à la pratique régulière de l’activité physique.
    3. Encourageant le respect des règles d’hygiène corporelle.
    4. Respectant le rythme de vie de l’enfant.
    5. S’appropriant « CJA sans tabac », favorisant une vie sans dépendance.
  • Citoyenne, saine et sécuritaire en :

    1. Triant ses déchets et en rendant propre l’espace public proche de son environnement.
    2. Participant à la lutte antivectorielle.
    3. Favorisant l’estime de soi et le bien vivre ensemble.
  • Ouverte et ancrée dans sa communauté en :

    1. Offrant un accès aux soins pour tous les élèves.
    2. Valorisant et préservant le patrimoine culturel.

Une « école en santé » en Polynésie française est une école :

  • Promotrice d’habitudes de vie favorables à la santé en :

    1. Favorisant la qualité nutritionnelle au sein de l’établissement scolaire.
    2. Incitant à la pratique régulière de l’activité physique.
    3. Encourageant le respect des règles d’hygiène corporelle.
    4. Respectant le rythme de vie de l’enfant.
    5. S’appropriant « l’Ecole sans tabac ».
  • Citoyenne, saine et sécuritaire en :

    1. Triant ses déchets et en rendant propre l’espace public proche de son environnement.
    2. Participant à la lutte antivectorielle.
    3. Accueillant tous les enfants et en leur donnant des compétences pour bien vivre ensemble
  • Ouverte et ancrée dans sa communauté en :

    1. Offrant un accès aux soins pour tous les élèves.
    2. Valorisant et préservant le patrimoine culturel.

Un « CJA en santé » en Polynésie française est un centre :

  • Promoteur d’habitudes de vie favorables à la santé en :

    1. Favorisant la qualité nutritionnelle au sein de l’établissement scolaire.
    2. Incitant à la pratique régulière de l’activité physique.
    3. Encourageant le respect des règles d’hygiène corporelle.
    4. Respectant le rythme de vie de l’enfant.
    5. S’appropriant « CJA sans tabac », favorisant une vie sans dépendance.
  • Citoyenne, saine et sécuritaire en :

    1. Triant ses déchets et en rendant propre l’espace public proche de son environnement.
    2. Participant à la lutte antivectorielle.
    3. Favorisant l’estime de soi et le bien vivre ensemble.
  • Ouverte et ancrée dans sa communauté en :

    1. Offrant un accès aux soins pour tous les élèves.
    2. Valorisant et préservant le patrimoine culturel.

OBTENIR LE LABEL

Le label est décerné, après avis d’un jury, aux écoles / CJA qui auront constitué un comité de santé et qui répondront de manière qualitative à 10 actions « Santé ».

OBTENIR LE LABEL

Le label est décerné, après avis d’un jury, aux écoles / CJA qui auront constitué un comité de santé et qui répondront de manière qualitative à 10 actions « Santé ».