ACTIVITÉ PHYSIQUE 

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit l’activité physique comme tout mouvement corporel produit par les muscles squelettiques qui requiert une dépense d’énergie.

L’activité physique désigne donc tous les mouvements que l’on effectue notamment dans le cadre des loisirs, sur le lieu de travail ou pour se déplacer d’un endroit à l’autre.

Il s’agit d’un déterminant majeur de la santé qui présente des effets bénéfiques sur la santé, à tous les âges de la vie.

ACTIVITÉ PHYSIQUE

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit l’activité physique comme tout mouvement corporel produit par les muscles squelettiques qui requiert une dépense d’énergie.
L’activité physique désigne donc tous les mouvements que l’on effectue notamment dans le cadre des loisirs, sur le lieu de travail ou pour se déplacer d’un endroit à l’autre.
Il s’agit d’un déterminant majeur de la santé qui présente des effets bénéfiques sur la santé, à tous les âges de la vie.

MENU

LES BÉNÉFICES DE L’ACTIVITÉ PHYSIQUE

L'activité physique d'intensité modérée ou élevée a des effets positifs sur la santé et permet d'éviter l'apparition des maladies non transmissibles liées au mode de vie. Ces effets sont bénéfiques sur : la santé mentale, la santé physique et la santé sociale.

Bien-être mental

  • Plus de plaisir
  • Meilleure estime de soi
  • Meilleure qualité de sommeil
  • Moins de stress, d’anxiété

Bien-être physique

  • Meilleures fonctions motrices
  • Meilleure capacité respiratoire
  • Meilleure capacité cognitive
  • Limitation des risques de mortalité et de morbidité
  • Limitation du risque de (re)prise de poids excessive

Bien-être social

  • Meilleure inclusion sociale
  • Moins d’isolement

LES RECOMMANDATIONS D’ACTIVITÉ PHYSIQUE POUR LA SANTÉ

Si l’on se réfère aux recommandations de l’OMS et de la Haute Autorité de Santé, on peut définir les recommandations hebdomadaires d’activité physique comme ci-dessous : 

Pour les enfants et les adolescents de 5 à 17 ans, il est recommandé de pratiquer tous les jours 1 heure d’activité physique d’intensité élevée à modérée.

Pratiquer une activité physique d’intensité élevée au moins 3 fois par semaine renforce le système musculaire et l’état osseux.

Pour les enfants il est conseillé de limiter leur temps de sédentarité (temps de loisir passé devant un écran, par exemple).

Il est recommandé de ne pas rester 2 jours consécutifs sans activité physique. Voici les recommandations d’activité physique préconisées par l’OMS :

Vie quotidienne
Tous les jours
Intensité légère à modérée
Au moins 30 minutes par jour
Endurance
5 jours par semaine
Intensité modérée
30 à 60 minutes par séance ou 2h30 à 5 heures par semaine
Renforcement musculaire
2 à 3 jours par semaine (jours non consécutifs)
Intensité modérée à élevée
2 séries de 15 à 20 répétitions pour un travail d’endurance musculaire
Souplesse
2 à 3 fois par semaine
Étirement jusqu’au point de ressentir une légère tension
2 à 4 répétitions par étirement sur 10 à 30 secondes

Les notions d’intensité varient en fonction de chaque personne et le pratiquant peut s’aider de l’échelle de Borg modifiée pour les définir (échelle subjective cotée de 1 à 10).

Pour une personne âgée, les recommandations sont les mêmes que pour les adultes. Toutefois la priorité doit être mise sur les activités variées à plusieurs composantes, qui mettent l’accent sur l’équilibre fonctionnel, et les exercices de force au minimum 3 fois par semaine, afin d’améliorer leur capacité fonctionnelle et de prévenir les chutes. 

Pour plus d’informations sur les recommandations en activité physique à tous les âges et selon des besoins spécifiques (grossesse, post-partum, affections chroniques et handicap), se référer aux ressources documentaires. 

LES FORMES D’ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES À VOS BESOINS

Document

ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES

Objectifs

Les activités physiques et sportives regroupent l'ensemble des activités corporelles pratiquées par tout public. Elle peuvent avoir une finalité sportive, compétitive ou de loisir.

Public concerné

Personne ne présentant aucune problématique de santé et pouvant pratiquer une activité physique dans des conditions ordinaires sous présentation d'un certificat médical d'absence de contre-indications (associations sportives, centres de performance, salles de sport, etc.).

Encadrement

Tout professionnel disposant d’un diplôme français ou délivré par équivalence, attestant sa qualification et son aptitude aux fonctions de professeur, d’entraîneur, de moniteur, d’éducateur ou de tout autre titre similaire et titulaire d'une carte professionnelle à jour.

Plus d'informations auprès de la Direction de la Jeunesse et des Sports

SPORT-SANTÉ

Objectifs

Le sport-santé est une dimension de l'Activité Physique Adaptée (APA) visant un état de bien-être physique, mental et social. Les séances sport-santé sont basées sur des objectifs de maintien ou de progrès de la condition physique et de la qualité de vie du pratiquant.

Public concerné

Personne présentant des besoins spécifiques de santé, de participation sociale ou d’inclusion du fait d’une maladie, d’une limitation fonctionnelle, d’une déficience, d’une vulnérabilité, d’une situation de handicap, d’exclusion, d’une inactivité ou d’une sédentarité pouvant conduire à des limitations fonctionnelles légères.

Encadrement

Enseignant en APA, titulaire d’une Licence STAPS APA / APA-S et d'une carte professionnelle à jour [1]
Educateur sportif, titulaire du certificat complémentaire « sport-santé » et d'une carte professionnelle à jour [2]

[1] Les personnes titulaires d’une Licence STAPS, parcours APA (Activité Physique Adaptée) / APA-S (Activité Physique Adaptée et Santé) délivrée conformément aux dispositions de l’article L. 613-1 du code de l’éducation dans sa version applicable en Polynésie française. [2] Les personnes titulaires d’une qualification professionnelle d’éducateur sportif de niveau IV ou supérieur et du certificat complémentaire « sport-santé » institué par l’arrêté n° 508 CM du 4 avril 2019.

ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉE (APA)

Objectifs

L’ APA est le domaine scientifique et professionnel de l’activité physique s’adressant à toute personne n’ayant ou ne pouvant pas pratiquer dans des conditions ordinaires. Elle est considérée comme une thérapeutique non-médicamenteuse par la Haute Autorité de Santé.

Public concerné

Personne présentant des besoins spécifiques de santé, de participation sociale ou d’inclusion du fait d’une maladie, d’une limitation fonctionnelle, d’une déficience, d’une vulnérabilité, d’une situation de handicap, d’exclusion, d’une inactivité ou d’une sédentarité induisant des limitations fonctionnelles modérées à sévères.

Encadrement

Masseur-kinésithérapeute, titulaire d'un diplôme d'Etat et d'une carte professionnelle à jour [3]
Enseignant en APA, titulaire d’une Licence STAPS APA / APA-S et d'une carte professionnelle à jour [1]

[3] Pour rappel, l’activité physique proposée par les masseurs-kinésithérapeutes recensée ici s’entend hors acte de rééducation pris en charge par la caisse de prévoyance sociale, et relevant de leur champ de compétences (bilan kinésithérapique, gymnastique hygiénique, d’entretien ou préventive).

SE RÉFÉRENCER

Si vous souhaitez faire partie du réseau d’Enseignants en Activité Physique Adaptée et d’Éducateurs sportifs « sport-santé » de la Direction de la santé, nous vous invitons à compléter le formulaire suivant :

RESSOURCES DOCUMENTAIRES