Inauguration du centre de santé et de prévention de Taravao et remise du troisième label Fare Ea

Inauguration du centre de santé et de prévention de Taravao et remise du troisième label Fare Ea Le ministre de la Santé, Jacques Raynal, a officiellement inauguré, mardi après-midi à Taravao, le centre de santé et de prévention de la presqu’île et a, à cette occasion, décerné à ce centre le troisième label Fare Ea. La cérémonie s’est déroulée en présence également du Vice-Président, Tearii Te Moana Alpha, et du représentant de l’Etat, chef des subdivisions des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent, Guy Fitzer. Le centre de santé et de prévention de la presqu’île a en fait ouvert ses portes en juin 2020. Ce projet a réuni tous les services de prévention et de santé dans un même lieu, à proximité de l’hôpital de Taravao et de la maison de retraite Fare matahiapo. L’objectif principal de cette nouvelle construction, avec un financement dans le cadre du Contrat de projets Etat-Pays, était la réunion des différents services de soins de santé primaires (SSP) avec le relogement des services de consultations médicales et de prévention, le centre d'hygiène dentaire, l’hygiène scolaire, le centre de protection infantile et le centre de protection maternelle de la Direction de la santé. Dès son ouverture, le centre s’est lancé dans une démarche d’obtention du label Fare Ea, gage de qualité des services rendus à la population de proximité, qui rentre dans le cadre du programme de modernisation des services de santé primaires 2019-2023 en Polynésie. Pour l’obtenir, la structure de santé s’engage volontairement dans un processus d’amélioration de qualité et d’efficacité des soins, reconnaissant la mise en œuvre d’actions à la fois préventives, curatives, promotionnelles de santé au sein d’un réseau de partenaires locaux, respectant les concepts des services de santé primaires définis par l’organisation mondiale de la santé (OMS) et prenant en compte les déterminants de santé de la population. Le centre a concrétisé ce projet de labellisation, avec l’accompagnement technique de la cellule d’expertise SSP de la Direction de la santé, en ayant atteint les objectifs suivants : • l’amélioration de la qualité de travail des professionnels dans un espace aménagé et choisi par les professionnels (23 personnes, au total, y travaillent) ; • l’amélioration de l’accueil des patients : o avec des espaces dédiés pour l’apprentissage de la culture au sol de végétaux comestibles ; o par la détente dans des salles d’attente individuelle, avec des espaces aménagés pour écouter des émissions de prévention à la télévision ; o par la possibilité d’effectuer des exercices musculaires sur des pédaliers à proximité des salles d’attente ; • la mutualisation des interventions auprès d’un même public: l’aménagement d’une salle de classe a permis aux professionnels d’adapter leurs missions de prévention auprès des élèves scolarisés de la presqu’île. En moyenne, 12 élèves par classe fréquentent le centre de santé et de prévention pour des soins dentaires, d’hygiène scolaire et d’hygiène alimentaire. • la création d’un service d’archives médicales regroupant toutes les données médicales de l’hôpital de Taravao et du centre de santé et de prévention de la presqu’île, l’objectif, au final, étant de dématérialiser toutes les données archivées et créer un seul dossier patient. A ce jour, plus de 100 000 dossiers scolaires ont été scannés, archivés par un agent fonctionnaire avec l’aide de deux CAE à temps plein. Dans ce contexte favorable, les professionnels sont impliqués, sur un même site, dans toutes les activités centrées sur la prise en charge des patients et de leur famille, de la conception d’un enfant, avec son suivi scolaire, et jusqu’à la personne âgée. Le ministre de la Santé, en charge de la prévention, a donc remis ce troisième label Fare Ea – après l’infirmerie de Rimatara et le dispensaire de Papara – en inaugurant ce nouveau centre avec le panneau symbolique du label. Cela constitue une belle reconnnaisance pour les équipes de santé sur place, et c’est également une fierté pour les habitants de la presqu’île

Le ministre de la Santé, Jacques Raynal, a officiellement inauguré, mardi après-midi à Taravao, le centre de santé et de prévention de la presqu’île et a, à cette occasion, décerné à ce centre le troisième label Fare Ea. La cérémonie s’est déroulée en présence également du Vice-Président, Tearii Te Moana Alpha, et du représentant de l’Etat, chef des subdivisions des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent, Guy Fitzer.

Le centre de santé et de prévention de la presqu’île a en fait ouvert ses portes en juin 2020. Ce projet a réuni tous les services de prévention et de santé dans un même lieu, à proximité de l’hôpital de Taravao et de la maison de retraite Fare matahiapo.

L’objectif principal de cette nouvelle construction, avec un financement dans le cadre du Contrat de projets Etat-Pays, était la réunion des différents services de soins de santé primaires (SSP) avec le relogement des services de consultations médicales et de prévention, le centre d’hygiène dentaire, l’hygiène scolaire, le centre de protection infantile et le centre de protection maternelle de la Direction de la santé.

Dès son ouverture, le centre s’est lancé dans une démarche d’obtention du label Fare Ea, gage de qualité des services rendus à la population de proximité, qui rentre dans le cadre du programme de modernisation des services de santé primaires 2019-2023 en Polynésie.

Pour l’obtenir, la structure de santé s’engage volontairement dans un processus d’amélioration de qualité et d’efficacité des soins, reconnaissant la mise en œuvre d’actions à la fois préventives, curatives, promotionnelles de santé au sein d’un réseau de partenaires locaux, respectant les concepts des services de santé primaires définis par l’organisation mondiale de la santé (OMS) et prenant en compte les déterminants de santé de la population.

Le centre a concrétisé ce projet de labellisation, avec l’accompagnement technique de la cellule d’expertise SSP de la Direction de la santé, en ayant atteint les objectifs suivants :

  • l’amélioration de la qualité de travail des professionnels dans un espace aménagé et choisi par les professionnels (23 personnes, au total, y travaillent) ;
  • l’amélioration de l’accueil des patients :
    • avec des espaces dédiés pour l’apprentissage de la culture au sol de végétaux comestibles ;
    • par la détente dans des salles d’attente individuelle, avec des espaces aménagés pour écouter des émissions de prévention à la télévision ;
    • par la possibilité d’effectuer des exercices musculaires sur des pédaliers à proximité des salles d’attente ;
  • la mutualisation des interventions auprès d’un même public: l’aménagement d’une salle de classe a permis aux professionnels d’adapter leurs missions de prévention auprès des élèves scolarisés de la presqu’île. En moyenne, 12 élèves par classe fréquentent le centre de santé et de prévention pour des soins dentaires, d’hygiène scolaire et d’hygiène alimentaire.
  • la création d’un service d’archives médicales regroupant toutes les données médicales de l’hôpital de Taravao et du centre de santé et de prévention de la presqu’île, l’objectif, au final, étant de dématérialiser toutes les données archivées et créer un seul dossier patient. A ce jour, plus de 100 000 dossiers scolaires ont été scannés, archivés par un agent fonctionnaire avec l’aide de deux CAE à temps plein.

Dans ce contexte favorable, les professionnels sont impliqués, sur un même site, dans toutes les activités centrées sur la prise en charge des patients et de leur famille, de la conception d’un enfant, avec son suivi scolaire, et jusqu’à la personne âgée.

Le ministre de la Santé, en charge de la prévention, a donc remis ce troisième label Fare Ea – après l’infirmerie de Rimatara et le dispensaire de Papara – en inaugurant ce nouveau centre avec le panneau symbolique du label. Cela constitue une belle reconnnaisance pour les équipes de santé sur place, et c’est également une fierté pour les habitants de la presqu’île.

NOS ACTUALITÉS

SUIVEZ-NOUS

Inauguration du centre de santé et de prévention de Taravao et remise du troisième label Fare Ea

Inauguration du centre de santé et de prévention de Taravao et remise du troisième label Fare Ea Le ministre de la Santé, Jacques Raynal, a officiellement inauguré, mardi après-midi à Taravao, le centre de santé et de prévention de la presqu’île et a, à cette occasion, décerné à ce centre le troisième label Fare Ea. La cérémonie s’est déroulée en présence également du Vice-Président, Tearii Te Moana Alpha, et du représentant de l’Etat, chef des subdivisions des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent, Guy Fitzer. Le centre de santé et de prévention de la presqu’île a en fait ouvert ses portes en juin 2020. Ce projet a réuni tous les services de prévention et de santé dans un même lieu, à proximité de l’hôpital de Taravao et de la maison de retraite Fare matahiapo. L’objectif principal de cette nouvelle construction, avec un financement dans le cadre du Contrat de projets Etat-Pays, était la réunion des différents services de soins de santé primaires (SSP) avec le relogement des services de consultations médicales et de prévention, le centre d'hygiène dentaire, l’hygiène scolaire, le centre de protection infantile et le centre de protection maternelle de la Direction de la santé. Dès son ouverture, le centre s’est lancé dans une démarche d’obtention du label Fare Ea, gage de qualité des services rendus à la population de proximité, qui rentre dans le cadre du programme de modernisation des services de santé primaires 2019-2023 en Polynésie. Pour l’obtenir, la structure de santé s’engage volontairement dans un processus d’amélioration de qualité et d’efficacité des soins, reconnaissant la mise en œuvre d’actions à la fois préventives, curatives, promotionnelles de santé au sein d’un réseau de partenaires locaux, respectant les concepts des services de santé primaires définis par l’organisation mondiale de la santé (OMS) et prenant en compte les déterminants de santé de la population. Le centre a concrétisé ce projet de labellisation, avec l’accompagnement technique de la cellule d’expertise SSP de la Direction de la santé, en ayant atteint les objectifs suivants : • l’amélioration de la qualité de travail des professionnels dans un espace aménagé et choisi par les professionnels (23 personnes, au total, y travaillent) ; • l’amélioration de l’accueil des patients : o avec des espaces dédiés pour l’apprentissage de la culture au sol de végétaux comestibles ; o par la détente dans des salles d’attente individuelle, avec des espaces aménagés pour écouter des émissions de prévention à la télévision ; o par la possibilité d’effectuer des exercices musculaires sur des pédaliers à proximité des salles d’attente ; • la mutualisation des interventions auprès d’un même public: l’aménagement d’une salle de classe a permis aux professionnels d’adapter leurs missions de prévention auprès des élèves scolarisés de la presqu’île. En moyenne, 12 élèves par classe fréquentent le centre de santé et de prévention pour des soins dentaires, d’hygiène scolaire et d’hygiène alimentaire. • la création d’un service d’archives médicales regroupant toutes les données médicales de l’hôpital de Taravao et du centre de santé et de prévention de la presqu’île, l’objectif, au final, étant de dématérialiser toutes les données archivées et créer un seul dossier patient. A ce jour, plus de 100 000 dossiers scolaires ont été scannés, archivés par un agent fonctionnaire avec l’aide de deux CAE à temps plein. Dans ce contexte favorable, les professionnels sont impliqués, sur un même site, dans toutes les activités centrées sur la prise en charge des patients et de leur famille, de la conception d’un enfant, avec son suivi scolaire, et jusqu’à la personne âgée. Le ministre de la Santé, en charge de la prévention, a donc remis ce troisième label Fare Ea – après l’infirmerie de Rimatara et le dispensaire de Papara – en inaugurant ce nouveau centre avec le panneau symbolique du label. Cela constitue une belle reconnnaisance pour les équipes de santé sur place, et c’est également une fierté pour les habitants de la presqu’île

Le ministre de la Santé, Jacques Raynal, a officiellement inauguré, mardi après-midi à Taravao, le centre de santé et de prévention de la presqu’île et a, à cette occasion, décerné à ce centre le troisième label Fare Ea. La cérémonie s’est déroulée en présence également du Vice-Président, Tearii Te Moana Alpha, et du représentant de l’Etat, chef des subdivisions des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent, Guy Fitzer.

Le centre de santé et de prévention de la presqu’île a en fait ouvert ses portes en juin 2020. Ce projet a réuni tous les services de prévention et de santé dans un même lieu, à proximité de l’hôpital de Taravao et de la maison de retraite Fare matahiapo.

L’objectif principal de cette nouvelle construction, avec un financement dans le cadre du Contrat de projets Etat-Pays, était la réunion des différents services de soins de santé primaires (SSP) avec le relogement des services de consultations médicales et de prévention, le centre d’hygiène dentaire, l’hygiène scolaire, le centre de protection infantile et le centre de protection maternelle de la Direction de la santé.

Dès son ouverture, le centre s’est lancé dans une démarche d’obtention du label Fare Ea, gage de qualité des services rendus à la population de proximité, qui rentre dans le cadre du programme de modernisation des services de santé primaires 2019-2023 en Polynésie.

Pour l’obtenir, la structure de santé s’engage volontairement dans un processus d’amélioration de qualité et d’efficacité des soins, reconnaissant la mise en œuvre d’actions à la fois préventives, curatives, promotionnelles de santé au sein d’un réseau de partenaires locaux, respectant les concepts des services de santé primaires définis par l’organisation mondiale de la santé (OMS) et prenant en compte les déterminants de santé de la population.

Le centre a concrétisé ce projet de labellisation, avec l’accompagnement technique de la cellule d’expertise SSP de la Direction de la santé, en ayant atteint les objectifs suivants :

  • l’amélioration de la qualité de travail des professionnels dans un espace aménagé et choisi par les professionnels (23 personnes, au total, y travaillent) ;
  • l’amélioration de l’accueil des patients :
    • avec des espaces dédiés pour l’apprentissage de la culture au sol de végétaux comestibles ;
    • par la détente dans des salles d’attente individuelle, avec des espaces aménagés pour écouter des émissions de prévention à la télévision ;
    • par la possibilité d’effectuer des exercices musculaires sur des pédaliers à proximité des salles d’attente ;
  • la mutualisation des interventions auprès d’un même public: l’aménagement d’une salle de classe a permis aux professionnels d’adapter leurs missions de prévention auprès des élèves scolarisés de la presqu’île. En moyenne, 12 élèves par classe fréquentent le centre de santé et de prévention pour des soins dentaires, d’hygiène scolaire et d’hygiène alimentaire.
  • la création d’un service d’archives médicales regroupant toutes les données médicales de l’hôpital de Taravao et du centre de santé et de prévention de la presqu’île, l’objectif, au final, étant de dématérialiser toutes les données archivées et créer un seul dossier patient. A ce jour, plus de 100 000 dossiers scolaires ont été scannés, archivés par un agent fonctionnaire avec l’aide de deux CAE à temps plein.

Dans ce contexte favorable, les professionnels sont impliqués, sur un même site, dans toutes les activités centrées sur la prise en charge des patients et de leur famille, de la conception d’un enfant, avec son suivi scolaire, et jusqu’à la personne âgée.

Le ministre de la Santé, en charge de la prévention, a donc remis ce troisième label Fare Ea – après l’infirmerie de Rimatara et le dispensaire de Papara – en inaugurant ce nouveau centre avec le panneau symbolique du label. Cela constitue une belle reconnnaisance pour les équipes de santé sur place, et c’est également une fierté pour les habitants de la presqu’île.

NOS ACTUALITÉS

SUIVEZ-NOUS