Enquête Ea Taure’a 2020

La Direction de la santé mène un programme de lutte contre les addictions en suivant les axes du Schéma d’organisation sanitaire (SOS 2016-2021) et met en place des enquêtes afin d’estimer et suivre la consommation de drogues sur son territoire. Pour cela, elle réalise entre autres:

– L’enquête Stepwise en population générale, reproduite tous les 5 à 10 ans, qui fournit notamment des indicateurs sur les comportements de consommation d’alcool, de tabac et de cannabis sur un échantillon représentatif de la population polynésienne.
– Le recueil RECAP au sein du Centre de Prévention et de Soin des Addictions de la Direction de la Santé (CPSA), qui fournit des indicateurs sur les patients en cours de traitement pour addiction (résultats diffusés en novembre 2020).
– L’enquête GSHS (Global school-based Student Health Survey) de l’OMS auprès de la population scolarisée
des 13/17 ans réalisée tous les 5 à 10 ans.

L’enquête GSHS de 2015 révélait une proportion de jeunes de 13/17 ans consommant de l’alcool (au moins 1 jour dans le mois avant l’enquête) en Polynésie française dépassant significativement les taux observés dans d’autres pays de la zone Pacifique (p<0,000). Ils étaient près de 41% en Polynésie à déclarer, avoir déjà été ivres en
consommant de l’alcool alors que ce taux se trouvait entre 16 et 13% dans la même population au Vanuatu, à Tonga et aux Iles Fidji. En 2015/2016, 27% des jeunes scolarisés interrogés avaient déjà consommé du cannabis alors qu’ils n’étaient que 5% au Vanuatu et 10% aux Iles Cook. Parmi ces consommateurs, ils étaient 10% en Polynésie à avoir essayé le cannabis avant l’âge de 14 ans. Ces indicateurs viennent appuyer la nécessité de mettre en place des programmes de prévention des addictions dans la population des jeunes polynésiens.

Afin d’augmenter l’efficacité des mesures de lutte contre les addictions chez les jeunes dans le contexte polynésien (axe 3 et 4.3 du SOS), il convient d’améliorer les connaissances sur la santé et les consommations de cette population. C’est pourquoi la Direction de la santé a mis en place l’enquête Ea taure’a auprès des jeunes participant à la Journée de Défense et Citoyenneté (JDC) en Polynésie française. L’objectif principal de cette enquête est d’estimer la fréquence des consommateurs de substances psychoactives (Alcool, Cannabis, Ice) parmi les jeunes participants à la JDC en Polynésie française. En parallèle, la santé affective et l’hygiène de vie des jeunes
est aussi abordée et permet d’envisager l’observation des consommations sous un angle socio-sanitaire. A l’issue d’une pré-étude, réalisée de septembre à novembre 2019, l’enquête Ea Taure’a a été menée sur l’ensemble des sessions de la JDC pour l’année 2020.

Cette enquête s’inspire de la méthodologie de l’enquête sur la Santé et les Consommations lors de l’Appel de Préparation À la Défense (ESCAPAD) de l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT). Les
questions de l’enquête portant sur les consommations, permettent d’estimer et de suivre des indicateurs standardisés
au niveau de l’OFDT et à l’échelle européenne à savoir :

– Expérimentation : au moins 1 usage au cours de la vie
– Usage répété : au moins 3 usages dans les 30 derniers jours précédents l’enquête
– Usage régulier : au moins 10 usages dans les 30 derniers jours précédents l’enquête
– Alcoolisation ponctuelle importante (API) : avoir bu au moins 5 verres en une seule occasion
– Ivresse répétée : au moins 3 ivresses dans l’année
– Ivresse régulière : au moins 10 ivresses dans l’année.

La JDC est organisée par le Centre du Service National de la Polynésie française (CSN-PF). L’équipe du CSN-PF, composée de 4 personnes, coordonne la JDC et se déplace sur les différents sites de Polynésie française afin de
réaliser les quelques 130 sessions réparties sur l’année. Après l’enseignement de défense en collège et lycée puis le recensement en mairie à 16 ans, la JDC constitue la dernière étape du parcours de citoyenneté. Cette journée concerne essentiellement des jeunes âgés de 16 à 17 ans, mais elle peut être réalisée jusqu’à 25 ans.

Lire le rapport pour découvrir la méthode utilisée, les résultats et l’analyse de l’enquête.

NOS ACTUALITÉS

SUIVEZ-NOUS

Articles récents

Enquête Ea Taure’a 2020

La Direction de la santé mène un programme de lutte contre les addictions en suivant les axes du Schéma d’organisation sanitaire (SOS 2016-2021) et met en place des enquêtes afin d’estimer et suivre la consommation de drogues sur son territoire. Pour cela, elle réalise entre autres:

– L’enquête Stepwise en population générale, reproduite tous les 5 à 10 ans, qui fournit notamment des indicateurs sur les comportements de consommation d’alcool, de tabac et de cannabis sur un échantillon représentatif de la population polynésienne.
– Le recueil RECAP au sein du Centre de Prévention et de Soin des Addictions de la Direction de la Santé (CPSA), qui fournit des indicateurs sur les patients en cours de traitement pour addiction (résultats diffusés en novembre 2020).
– L’enquête GSHS (Global school-based Student Health Survey) de l’OMS auprès de la population scolarisée
des 13/17 ans réalisée tous les 5 à 10 ans.

L’enquête GSHS de 2015 révélait une proportion de jeunes de 13/17 ans consommant de l’alcool (au moins 1 jour dans le mois avant l’enquête) en Polynésie française dépassant significativement les taux observés dans d’autres pays de la zone Pacifique (p<0,000). Ils étaient près de 41% en Polynésie à déclarer, avoir déjà été ivres en
consommant de l’alcool alors que ce taux se trouvait entre 16 et 13% dans la même population au Vanuatu, à Tonga et aux Iles Fidji. En 2015/2016, 27% des jeunes scolarisés interrogés avaient déjà consommé du cannabis alors qu’ils n’étaient que 5% au Vanuatu et 10% aux Iles Cook. Parmi ces consommateurs, ils étaient 10% en Polynésie à avoir essayé le cannabis avant l’âge de 14 ans. Ces indicateurs viennent appuyer la nécessité de mettre en place des programmes de prévention des addictions dans la population des jeunes polynésiens.

Afin d’augmenter l’efficacité des mesures de lutte contre les addictions chez les jeunes dans le contexte polynésien (axe 3 et 4.3 du SOS), il convient d’améliorer les connaissances sur la santé et les consommations de cette population. C’est pourquoi la Direction de la santé a mis en place l’enquête Ea taure’a auprès des jeunes participant à la Journée de Défense et Citoyenneté (JDC) en Polynésie française. L’objectif principal de cette enquête est d’estimer la fréquence des consommateurs de substances psychoactives (Alcool, Cannabis, Ice) parmi les jeunes participants à la JDC en Polynésie française. En parallèle, la santé affective et l’hygiène de vie des jeunes
est aussi abordée et permet d’envisager l’observation des consommations sous un angle socio-sanitaire. A l’issue d’une pré-étude, réalisée de septembre à novembre 2019, l’enquête Ea Taure’a a été menée sur l’ensemble des sessions de la JDC pour l’année 2020.

Cette enquête s’inspire de la méthodologie de l’enquête sur la Santé et les Consommations lors de l’Appel de Préparation À la Défense (ESCAPAD) de l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT). Les
questions de l’enquête portant sur les consommations, permettent d’estimer et de suivre des indicateurs standardisés
au niveau de l’OFDT et à l’échelle européenne à savoir :

– Expérimentation : au moins 1 usage au cours de la vie
– Usage répété : au moins 3 usages dans les 30 derniers jours précédents l’enquête
– Usage régulier : au moins 10 usages dans les 30 derniers jours précédents l’enquête
– Alcoolisation ponctuelle importante (API) : avoir bu au moins 5 verres en une seule occasion
– Ivresse répétée : au moins 3 ivresses dans l’année
– Ivresse régulière : au moins 10 ivresses dans l’année.

La JDC est organisée par le Centre du Service National de la Polynésie française (CSN-PF). L’équipe du CSN-PF, composée de 4 personnes, coordonne la JDC et se déplace sur les différents sites de Polynésie française afin de
réaliser les quelques 130 sessions réparties sur l’année. Après l’enseignement de défense en collège et lycée puis le recensement en mairie à 16 ans, la JDC constitue la dernière étape du parcours de citoyenneté. Cette journée concerne essentiellement des jeunes âgés de 16 à 17 ans, mais elle peut être réalisée jusqu’à 25 ans.

Lire le rapport pour découvrir la méthode utilisée, les résultats et l’analyse de l’enquête.

NOS ACTUALITÉS

SUIVEZ-NOUS

Articles récents