NOTE DE PRESSE #09 – Cellule de crise de la Polynésie française

‘Ia Ora Na à toutes et à tous.

Voici les informations du jour concernant la crise épidémique.

  • Les chiffres
    • Les chiffres du jour de la surveillance épidémiologique évoluent, avec 439 personnes dépistées, 36 cas confirmés (+1), une hospitalisation en cours (-1) et aucun décès. Soit :
    • Tahiti : 33 ; Moorea : 3.
    • Pour le nouveau cas : un en zone urbaine .
  • Dans les archipels :
    • Pour la patiente de Rangiroa, l’opération d’évacuation sanitaire a été menée avec l’équipe médicalisée envoyée de Papeete et l’équipe de soins de Rangiroa. La patiente est aujourd’hui isolée à Tahiti.
    • L’équipe sanitaire chargée de l’opération a déposé du matériel de soutien au dispensaire et à la pharmacie de l’atoll (concentrateur d’oxygène, masques, kits de prélèvement pour tests, médicaments pharmacie patients).
  • Prévention et gestes barrière : sur le port du masque en tissu
    • Sans qu’il ne soit rendu obligatoire par l’organisation mondiale de la santé, le Pays statue sur le port de masques en tissus pour la population, avec la possibilité de développer une  production locale. Le lavage des mains reste bien sur indispensable avant la pose du masque, et après l’avoir retiré.
    • Le port de ces masques a différents avantages :
    • Ils permettent d’améliorer les gestes barrière en diminuant le contact entre les mains et le visage ;
    • Ils visent à éviter de contaminer les autres ainsi que l’environnement ;
    • Ils servent à se protéger des autres ;
    • Ils doivent être fabriqués en coton ou polyester ;
    • Ils doivent bien couvrir le nez, la bouche jusqu’au dessous du menton ;
    • Ils ne doivent pas être touchés une fois mis en place, jusqu’au retrait ;
    • Les masques doivent toujours être portés par la même personne: il est nécessaire de prévoir plusieurs jeux de masques si plusieurs personnes ;
    • Les masques en tissus doivent être lavés chaque jour en machine selon un programme de lavage à 60°C pendant au moins 30 minutes ;
  • COVID19 / Questions de vocabulaire
    • L’épidémie mondiale de Coronavirus entraine l’usage d’un langage spécifique. Parmi le vocabulaire utilisé, on retrouve la définition de 3 cas de figure.
      • Le cas « contact» est une personne ayant été en contact avec un cas confirmé et il fait l’objet d’une enquête du Bureau de Veille Sanitaire ;
      • le cas « suspect» est un patient avec fièvre et symptôme ayant été en contact avec un cas confirmé, ou bien un patient avec fièvre et symptômes revenant de voyage ;
      • le cas « confirmé» est un patient ayant reçu un résultat positif au COVID-19 qui fait l’objet d’une enquête du Bureau de Veille Sanitaire, avec son entourage.

    PRÉVENTION – IL EST IMPORTANT DE RAPPELER, dans le cadre de la lutte contre l’épidémie, que LE VIRUS NE CIRCULE PAS SEUL. Nous le faisons circuler. D’où la politique du confinement strict.

  • Liens avec la population :
    • La ligne verte 444 789 fait remonter des questions liées au confinement et à l’apparition de violences intra familiales.
    • La cellule coordination et communautaire prépare, à l’instar de situations similaires apparues pour les mêmes raisons en métropole, un plan d’action et d’accompagnement des familles.

Parau fa’aarara’a nāte mau ve’a

‘Ia ora na ‘outou pā’āto’a na,

Teie te mau parau ‘āpī nō teie mahana.

  • Te mau nūmera :
    • ‘Ua mara’a te mau nūmera nō te mau hi’opo’ahia no teie mahana 439 ta’ata tei hi’opo’ahia, 36 ta’ata tei ro’ohia ‘i teie ma’i (1 ia ta’ata ma’i ‘āpī no te ‘oire no Puna’auia). E 1 ta’ata i tape’ahia’i te fare ma’i (hoe te matara mai). ‘Aore ā ta’ata ‘i fa’aru’e mai.
    • Tahiti : 33 ; Mo’orea : 3 
    • Rangiroa : 0, ‘ua fa’aho’i hia mai ‘i Tahiti nei.
  • ‘I roto i te mau ta’a motu
    • Nō te ma’i nō Rangiroa, ‘ua tere te ho’e manureva ta’a’ē a te taiete «  Air Archipel » no te fa’aho’i mai ’i teie vahine ma’i ‘i Tahiti nei.
    • ‘I ni’a ‘i teie manureva, ‘ua fa’anahohia te tahi mau tauiha’a utuutura’a ma’i no Rangiroa (material huti raa matai, paruru vaha, te mau ra’au).
  • Te araira’a : te parau no te pararu ahu no te vaha
    • Noa’tu e e aita Te Pû Nui o te Ea no te Ao nei e fa’ahepo ra i te paruru ahu no te vaha, te poro’i nei te fa’aterera’a o te fenua ia o’omono te huira’atira i te paruru ahu no te vaha, no te haamahutara’a i te hamani ra’a i tei mau pararu vaha. Teie nei ra, e mea faufaa atoa ra te horo’i ra’a i to tatou mau rima.
    • Teie te faufaa o teie mau paruru vaha :
      • E haamaitai oia i te parurura’a ma te fâa’iti i te tapeara’a i to tatou mata
      • Nana e paruru i te hâapararera’a i te ma’i
      • E mea titau hia ia po’i maitai te ihu, te vaha, te tâ’a
    • Ia mau teie paruru vaha, eiaha te rima ia tapea fa’ahou i nia iho
    • E mea titauhia ia rahi ta tatou paruru vaha i te mahana hoe
    • To ‘oe pâruru vaha, no ‘oe noa ia
    • E mea titauhia ia puâ maitai i teie mau paruru vaha
    • Fa’ata’ahia teie mau paruru vaha no te taata aore to ratou e tapa’o no teie ma’i (fiva, hota)
  • COVID-19 : Te mau ta’o ‘āpī
    • Na roto ‘i teie ma’i ‘e tupu ra na te ao ta’ato’a nei, ‘e rave rahi ta’o ‘āpī ta tatou ‘e fa’aro’o pinepine nei. E toru hiora’a :
      • « Sujet contact » : o te hoe ia taata o tei piri atu i te hoe taata ma’i papû
      • « Cas Suspect » : o te hoe ia taata o tei fivahia e te ‘ite atoa hia ra te mau tapa’o o te ma’i o tei piri atu i te hoe taata ma’i , e aore ra e taata fivahia e te ‘ite atoahia ra te mau tapao o teie ma’i.
      • « Cas confirmé » : o te hoe taata tei hâapapuhia e tirotiro to roto iana.
    • Te ARAIRA’A ‘i teie ma’i. ‘E mea faufa’a ‘ia fa aha’amana’ohia, ‘e’ita teie tirotiro ‘e parare noa, nā tātou ra ‘e ta’ita’i nei iana no reira tatou’e titauhia ai, ia fa’aea ‘i te fare.
  • Te mau rave’a touturu ī te huira’atira :
    • No te tahi mau uiuira’a, te fa’a’ohipa nei outou i te nūmera – 444 789, niuniu ‘o ta ‘outou ‘e nehenehe ‘e fa’a’ohipa ‘i te mau mahana ato’a…
    • ‘I roto ‘i ta ‘outou mau poro’i, te hiti pinepine nei te parau no te ‘ava. ‘Ia hina’aro noa atu ‘outou ‘i te tahi ha’apāpūra’a no ni’a ‘i te parau ‘o te ‘ava ‘e ‘aore ra, te ‘ava’ava ta’ero, ‘a niuniu atu ‘i te nūmera : 40 46 00 47 mai te hora 8 ‘i te po’ipo’i ‘e tae atu i te hora 6 ‘i te ahiaahi.

MĀURUURU E FA’AITOITO

EN SAVOIR PLUS

Coronavirus Covid-19
Je me protège
Je suis professionnel de santé
Questions fréquentes
BULLETINS CELLULE DE CRISE
Notes d’information
Supports

Nous suivre

Partager cet article

NOTE DE PRESSE #09 – Cellule de crise de la Polynésie française

‘Ia Ora Na à toutes et à tous.

Voici les informations du jour concernant la crise épidémique.

  • Les chiffres
    • Les chiffres du jour de la surveillance épidémiologique évoluent, avec 439 personnes dépistées, 36 cas confirmés (+1), une hospitalisation en cours (-1) et aucun décès. Soit :
    • Tahiti : 33 ; Moorea : 3.
    • Pour le nouveau cas : un en zone urbaine .
  • Dans les archipels :
    • Pour la patiente de Rangiroa, l’opération d’évacuation sanitaire a été menée avec l’équipe médicalisée envoyée de Papeete et l’équipe de soins de Rangiroa. La patiente est aujourd’hui isolée à Tahiti.
    • L’équipe sanitaire chargée de l’opération a déposé du matériel de soutien au dispensaire et à la pharmacie de l’atoll (concentrateur d’oxygène, masques, kits de prélèvement pour tests, médicaments pharmacie patients).
  • Prévention et gestes barrière : sur le port du masque en tissu
    • Sans qu’il ne soit rendu obligatoire par l’organisation mondiale de la santé, le Pays statue sur le port de masques en tissus pour la population, avec la possibilité de développer une  production locale. Le lavage des mains reste bien sur indispensable avant la pose du masque, et après l’avoir retiré.
    • Le port de ces masques a différents avantages :
    • Ils permettent d’améliorer les gestes barrière en diminuant le contact entre les mains et le visage ;
    • Ils visent à éviter de contaminer les autres ainsi que l’environnement ;
    • Ils servent à se protéger des autres ;
    • Ils doivent être fabriqués en coton ou polyester ;
    • Ils doivent bien couvrir le nez, la bouche jusqu’au dessous du menton ;
    • Ils ne doivent pas être touchés une fois mis en place, jusqu’au retrait ;
    • Les masques doivent toujours être portés par la même personne: il est nécessaire de prévoir plusieurs jeux de masques si plusieurs personnes ;
    • Les masques en tissus doivent être lavés chaque jour en machine selon un programme de lavage à 60°C pendant au moins 30 minutes ;
  • COVID19 / Questions de vocabulaire
    • L’épidémie mondiale de Coronavirus entraine l’usage d’un langage spécifique. Parmi le vocabulaire utilisé, on retrouve la définition de 3 cas de figure.
      • Le cas « contact» est une personne ayant été en contact avec un cas confirmé et il fait l’objet d’une enquête du Bureau de Veille Sanitaire ;
      • le cas « suspect» est un patient avec fièvre et symptôme ayant été en contact avec un cas confirmé, ou bien un patient avec fièvre et symptômes revenant de voyage ;
      • le cas « confirmé» est un patient ayant reçu un résultat positif au COVID-19 qui fait l’objet d’une enquête du Bureau de Veille Sanitaire, avec son entourage.

    PRÉVENTION – IL EST IMPORTANT DE RAPPELER, dans le cadre de la lutte contre l’épidémie, que LE VIRUS NE CIRCULE PAS SEUL. Nous le faisons circuler. D’où la politique du confinement strict.

  • Liens avec la population :
    • La ligne verte 444 789 fait remonter des questions liées au confinement et à l’apparition de violences intra familiales.
    • La cellule coordination et communautaire prépare, à l’instar de situations similaires apparues pour les mêmes raisons en métropole, un plan d’action et d’accompagnement des familles.

Parau fa’aarara’a nāte mau ve’a

‘Ia ora na ‘outou pā’āto’a na,

Teie te mau parau ‘āpī nō teie mahana.

  • Te mau nūmera :
    • ‘Ua mara’a te mau nūmera nō te mau hi’opo’ahia no teie mahana 439 ta’ata tei hi’opo’ahia, 36 ta’ata tei ro’ohia ‘i teie ma’i (1 ia ta’ata ma’i ‘āpī no te ‘oire no Puna’auia). E 1 ta’ata i tape’ahia’i te fare ma’i (hoe te matara mai). ‘Aore ā ta’ata ‘i fa’aru’e mai.
    • Tahiti : 33 ; Mo’orea : 3 
    • Rangiroa : 0, ‘ua fa’aho’i hia mai ‘i Tahiti nei.
  • ‘I roto i te mau ta’a motu
    • Nō te ma’i nō Rangiroa, ‘ua tere te ho’e manureva ta’a’ē a te taiete «  Air Archipel » no te fa’aho’i mai ’i teie vahine ma’i ‘i Tahiti nei.
    • ‘I ni’a ‘i teie manureva, ‘ua fa’anahohia te tahi mau tauiha’a utuutura’a ma’i no Rangiroa (material huti raa matai, paruru vaha, te mau ra’au).
  • Te araira’a : te parau no te pararu ahu no te vaha
    • Noa’tu e e aita Te Pû Nui o te Ea no te Ao nei e fa’ahepo ra i te paruru ahu no te vaha, te poro’i nei te fa’aterera’a o te fenua ia o’omono te huira’atira i te paruru ahu no te vaha, no te haamahutara’a i te hamani ra’a i tei mau pararu vaha. Teie nei ra, e mea faufaa atoa ra te horo’i ra’a i to tatou mau rima.
    • Teie te faufaa o teie mau paruru vaha :
      • E haamaitai oia i te parurura’a ma te fâa’iti i te tapeara’a i to tatou mata
      • Nana e paruru i te hâapararera’a i te ma’i
      • E mea titau hia ia po’i maitai te ihu, te vaha, te tâ’a
    • Ia mau teie paruru vaha, eiaha te rima ia tapea fa’ahou i nia iho
    • E mea titauhia ia rahi ta tatou paruru vaha i te mahana hoe
    • To ‘oe pâruru vaha, no ‘oe noa ia
    • E mea titauhia ia puâ maitai i teie mau paruru vaha
    • Fa’ata’ahia teie mau paruru vaha no te taata aore to ratou e tapa’o no teie ma’i (fiva, hota)
  • COVID-19 : Te mau ta’o ‘āpī
    • Na roto ‘i teie ma’i ‘e tupu ra na te ao ta’ato’a nei, ‘e rave rahi ta’o ‘āpī ta tatou ‘e fa’aro’o pinepine nei. E toru hiora’a :
      • « Sujet contact » : o te hoe ia taata o tei piri atu i te hoe taata ma’i papû
      • « Cas Suspect » : o te hoe ia taata o tei fivahia e te ‘ite atoa hia ra te mau tapa’o o te ma’i o tei piri atu i te hoe taata ma’i , e aore ra e taata fivahia e te ‘ite atoahia ra te mau tapao o teie ma’i.
      • « Cas confirmé » : o te hoe taata tei hâapapuhia e tirotiro to roto iana.
    • Te ARAIRA’A ‘i teie ma’i. ‘E mea faufa’a ‘ia fa aha’amana’ohia, ‘e’ita teie tirotiro ‘e parare noa, nā tātou ra ‘e ta’ita’i nei iana no reira tatou’e titauhia ai, ia fa’aea ‘i te fare.
  • Te mau rave’a touturu ī te huira’atira :
    • No te tahi mau uiuira’a, te fa’a’ohipa nei outou i te nūmera – 444 789, niuniu ‘o ta ‘outou ‘e nehenehe ‘e fa’a’ohipa ‘i te mau mahana ato’a…
    • ‘I roto ‘i ta ‘outou mau poro’i, te hiti pinepine nei te parau no te ‘ava. ‘Ia hina’aro noa atu ‘outou ‘i te tahi ha’apāpūra’a no ni’a ‘i te parau ‘o te ‘ava ‘e ‘aore ra, te ‘ava’ava ta’ero, ‘a niuniu atu ‘i te nūmera : 40 46 00 47 mai te hora 8 ‘i te po’ipo’i ‘e tae atu i te hora 6 ‘i te ahiaahi.

MĀURUURU E FA’AITOITO

DANS CETTE RUBRIQUE

Coronavirus Covid-19
Je me protège
Je suis professionnel de santé
Questions fréquentes
BULLETINS CELLULE DE CRISE
Notes d’information
Supports

Nous suivre

Partager cet article