BULLETIN D’INFORMATION #15 – Cellule de crise de la Polynésie française

Un nouveau cas a été dépisté aujourd’hui à Tahiti, hors zone urbaine – commune de Papara – portant à 42 le nombre de cas de personnes touchées par le COVID-19 en Polynésie française pour 618 dépistages depuis le début de l’épidémie. Deux personnes sont désormais hospitalisée (+1), aucun décès n’est constaté. Le patient hospitalisé a été placé en service de réanimation.

Le ministre de la Santé rappelle l’importance de respecter les gestes barrières, dans les familles mais également, dans les quartiers où des confinements plus ciblés pourraient être décidés.

Liaisons aériennes : internationales, nationales et inter-îles

INTERNATIONAL – Le premier vol affrété par le Pays à destination de Shanghai a réussi sa mission d’acheminement de commandes de matériels sanitaires. Le vol est arrivé avec 130 mètres cubes de fret composé d’équipements de protection individuelle (EPI). Il sera appliqué à l’équipage et aux accompagnants les mesures de confinement qu’il convient.

NATIONAL – Le premier vol affrété par l’Etat dans le cadre de la politique de continuité territoriale entre la métropole et les outremers décollera de Tahiti, ce mardi. Le vol retour prévoit un décollage de Paris vendredi, en fin de soirée.

Ces vols spéciaux, qui seront effectués par la compagnie Air Tahiti Nui, ne sont pas commerciaux. Leur priorité, dans les deux sens, seront les évacuations sanitaires ainsi que le transport de matériels sanitaires et d’analyses urgentes commandées par l’ensemble des structures de soins, de santé et d’analyses médicales (publiques et privées) du Pays.

INTER-ILES – La programmation de vols de soutien aux archipels se poursuit. La cellule de crise COVID-19 du Pays affrète mardi un vol à destination des Marquises, avec, à bord, du matériel sanitaire destiné à renforcer les moyens de la santé publique dans les îles, et permettant le suivi médical des populations.
Tous les archipels seront ainsi régulièrement bénéficiaires de ces vols sanitaires, avec la possibilité de vols supplémentaires dans les cas d’urgence.

GESTES BARRIÈRES : DANS LES PHARMACIES ET LES MAGASINS, même le dimanche !

Il est important de respecter, chaque jour de la semaine, les gestes barrières qui permettent de soutenir la lutte contre l’épidémie. Il convient de bien respecter les gestes barrières, dans les magasins – se laver les mains avant et après y être allé, respecter les distances de sécurité, porter un masque en tissu et une seule personne qui se déplace pour les courses de toute la famille. Il en va de même dans les pharmacies.

Ces gestes importants, font appel à la vigilance de chacun. Ils doivent s’appliquer autour des fêtes de Pâques, quand toutes les familles préparent ces célébrations.

Nous rappelons que les repas en famille doivent être limités aux personnes vivant sous le même toit.

PREVENTION – IL EST IMPORTANT DE RAPPELER, dans le cadre de la lutte contre l’épidémie, que LE VIRUS NE CIRCULE PAS SEUL. Nous le faisons circuler. D’où la politique du confinement strict.

BON COURAGE A TOUTES ET A TOUS. FAAITOITO

PARAU FA’AARARA’A NĀ TE MAU VE’A #15

Mai te ‘omuara’a ‘o teie ma’i ‘i te fenua nei e tae roa mai ‘i teie mahana, teie te mau nûmera : 618 ta’ata tei hi’opo’ahia, 42 ta’ata tei ro’ohia ‘i te ma’i COVID-19 (hô’ê ta’ata ma’i ‘âpî tei ‘itehia’ e tirotiro to roto ia na, nô te oire ô Papara). E piti atu ra ia ta’ata ‘e vai nei ‘i te fare ma’i. ‘E te parau ‘oa’oa, ‘aore â ta’ata i fa’aru’e mai.

Teie ta’ata ‘âpî tei hi’opo’a hia, e ua ‘itehia tei roto ia na te tirotiro COVID-19, nô te ‘oire nô Papara. ‘Ua tape’ahia ‘oia i te fare ma’i nô Taaone i roto i te piha ra’apa’aura’a ma’i fifi, e hô’ê i roto i te tahi atu piha.

Te fa’aha’amana’o fa’ahouhia atu nei te Fa’atere Hau o te Ea te faufa’a rahi nô te mau rave’a pâruru i roto i te mau ‘utuafare feti’i e i roto atoa i te mau tuha’a ‘oire e mea rahi roa te ta’ata e noho ra i reira, e nehenehe ato’a te tahi fa’anahora’a ta’a’ê i te ravehia na roto i te ‘opani roa ra’a i taua tuha’a tei reira te ‘ite ra’ahia te hô’ê ta’ata ma’ihia i te COVID-19.

Ia ‘ore noa atu te ta’ata e ha’apa’o i teie mau fauera’a e riro ratou i te fa’autu’ahia.

Te mau terera’a manureva : na te ara, i farâni, i roto i te mau motu

Na te ara – Ua manuia maita’i te tere manureva ‘i Shanghai. E ho’i mai ‘oia i teie avatea i te fenua nei nô te fa’aho’i mai 130 metera ‘afata, mau tauiha’a nô te araira’a i teie ma’i COVID-19 : te mau pâruru vaha, te mau ‘ahu, te mau rimarima, te mau mâteria nô te hi’opo’ara’a i te tirotiro COVID-19.

Ia ‘ite mai ra ‘outou e, e ‘afa’i hia atu te mau pairati e te mau rave ‘ohipa i roto i te manureva, i roto i te tahi fare i reira ratou e fa’aea ai. Te aura’a ‘e’ita ratou e ho’i i roto i tô râtou mau ‘utuafare.

I farâni – Nô te mau terera’a manureva, tei mana’ohia e ia tupu i rotopu ia Tahiti e o Paris. E tupu teie tere matamua i teie mahana piti nei no te reva atu i Paris. E ho’i mai ‘oia i teie mahana pae i muri nei i te tuira’a pô.

Teie mau tere ta’a’ê na te taiete Air Tahiti Nui nô te uta atu ia i te mau mâteria nô te utuutura’a ma’i, te mau hi’opo’ara’a e fa’atae hia atu i Paris e te tahi atoa o tatou e haere atu i roto i te mau fare ma’i i Paris. ‘E’ita roa te mau horo patete e fari’ihia.

I roto i te mau motu – E tere atu te ho’e manureva tei tarahuhia i te pae fenua ‘Enata nô te ‘afa’i atu i te mau tauiha’a utuutura’a ma’i, no te tauturura’a ia i te mau fare utuutura’a ma’i. Nâ te reira e fa’a’ohie i te hi’opo’ara’a i te mau ma’i no te huira’atira.

E tupu teie mau tere manureva i roto i te mau ta’a motu atoa no porînetia no te tauturura’a ia ratou.

Nô te parurura’a ia tatou : te mau fare ho’ora’a ra’au e te mau fare toa

E mea faufa’a rahi roa te fa’a’ohipara’a i te mau mahana atoa te mau rave’a pârurura’a no te pa’epa’era’a i te araira’a i teie ma’i.

Fa’a’ohipa teie mau rave’a pâruru i roto i te mau fare toa e haere hia atu e ‘outou : fa’aateateara’a, ‘eiaha e ‘apa fa’ahou, ‘eiaha e aroha rima, a hota i roto i te fatira’a rima, horoi i tô ‘outou rima, ho’e noa ta’ata i roto i te fare toa no te ho’o mai ta ‘outou mau ma’a.

Ia fa’a’ohipa ‘outou i teie mau fauera’a i te po’ipo’i tapati ia haere ‘outou e ho’o mai te mâ’a i roto i te fare toa.

Ta ‘outou mau tamâ’ara’a i roto i te ‘utuafare, nô ‘outou noa e noho ra i roto i taua ‘utuafare ra.

Nâ reira atoa nô teie mau ‘oro’a pâta e piri mai nei.

Ho’e a huru fa’anahora’a ia haere ‘outou i roto i te mau fare ra’au no te ho’o mai te ra’au nâ ‘outou.

Te ARAIRA’A ‘i teie ma’i. ‘E mea faufa’a ‘ia fâaha’amana’ohia, ‘e’ita teie tirotiro ‘e parare noa, nā tātou ra ‘e ta’ita’i nei iana no reira tatou ’e titauhia ai, ia fa’aea ‘i te fare.

MĀURUURU E FA’AITOITO

Télécharger le bulletin d’information FR
Télécharger le bulletin d’information TH

EN SAVOIR PLUS

Coronavirus Covid-19
Je me protège
Je suis professionnel de santé
Questions fréquentes
BULLETINS CELLULE DE CRISE
Notes d’information
Supports

Nous suivre

BULLETIN D’INFORMATION #15 – Cellule de crise de la Polynésie française

Un nouveau cas a été dépisté aujourd’hui à Tahiti, hors zone urbaine – commune de Papara – portant à 42 le nombre de cas de personnes touchées par le COVID-19 en Polynésie française pour 618 dépistages depuis le début de l’épidémie. Deux personnes sont désormais hospitalisée (+1), aucun décès n’est constaté. Le patient hospitalisé a été placé en service de réanimation.

Le ministre de la Santé rappelle l’importance de respecter les gestes barrières, dans les familles mais également, dans les quartiers où des confinements plus ciblés pourraient être décidés.

Liaisons aériennes : internationales, nationales et inter-îles

INTERNATIONAL – Le premier vol affrété par le Pays à destination de Shanghai a réussi sa mission d’acheminement de commandes de matériels sanitaires. Le vol est arrivé avec 130 mètres cubes de fret composé d’équipements de protection individuelle (EPI). Il sera appliqué à l’équipage et aux accompagnants les mesures de confinement qu’il convient.

NATIONAL – Le premier vol affrété par l’Etat dans le cadre de la politique de continuité territoriale entre la métropole et les outremers décollera de Tahiti, ce mardi. Le vol retour prévoit un décollage de Paris vendredi, en fin de soirée.

Ces vols spéciaux, qui seront effectués par la compagnie Air Tahiti Nui, ne sont pas commerciaux. Leur priorité, dans les deux sens, seront les évacuations sanitaires ainsi que le transport de matériels sanitaires et d’analyses urgentes commandées par l’ensemble des structures de soins, de santé et d’analyses médicales (publiques et privées) du Pays.

INTER-ILES – La programmation de vols de soutien aux archipels se poursuit. La cellule de crise COVID-19 du Pays affrète mardi un vol à destination des Marquises, avec, à bord, du matériel sanitaire destiné à renforcer les moyens de la santé publique dans les îles, et permettant le suivi médical des populations.
Tous les archipels seront ainsi régulièrement bénéficiaires de ces vols sanitaires, avec la possibilité de vols supplémentaires dans les cas d’urgence.

GESTES BARRIÈRES : DANS LES PHARMACIES ET LES MAGASINS, même le dimanche !

Il est important de respecter, chaque jour de la semaine, les gestes barrières qui permettent de soutenir la lutte contre l’épidémie. Il convient de bien respecter les gestes barrières, dans les magasins – se laver les mains avant et après y être allé, respecter les distances de sécurité, porter un masque en tissu et une seule personne qui se déplace pour les courses de toute la famille. Il en va de même dans les pharmacies.

Ces gestes importants, font appel à la vigilance de chacun. Ils doivent s’appliquer autour des fêtes de Pâques, quand toutes les familles préparent ces célébrations.

Nous rappelons que les repas en famille doivent être limités aux personnes vivant sous le même toit.

PREVENTION – IL EST IMPORTANT DE RAPPELER, dans le cadre de la lutte contre l’épidémie, que LE VIRUS NE CIRCULE PAS SEUL. Nous le faisons circuler. D’où la politique du confinement strict.

BON COURAGE A TOUTES ET A TOUS. FAAITOITO

PARAU FA’AARARA’A NĀ TE MAU VE’A #15

Mai te ‘omuara’a ‘o teie ma’i ‘i te fenua nei e tae roa mai ‘i teie mahana, teie te mau nûmera : 618 ta’ata tei hi’opo’ahia, 42 ta’ata tei ro’ohia ‘i te ma’i COVID-19 (hô’ê ta’ata ma’i ‘âpî tei ‘itehia’ e tirotiro to roto ia na, nô te oire ô Papara). E piti atu ra ia ta’ata ‘e vai nei ‘i te fare ma’i. ‘E te parau ‘oa’oa, ‘aore â ta’ata i fa’aru’e mai.

Teie ta’ata ‘âpî tei hi’opo’a hia, e ua ‘itehia tei roto ia na te tirotiro COVID-19, nô te ‘oire nô Papara. ‘Ua tape’ahia ‘oia i te fare ma’i nô Taaone i roto i te piha ra’apa’aura’a ma’i fifi, e hô’ê i roto i te tahi atu piha.

Te fa’aha’amana’o fa’ahouhia atu nei te Fa’atere Hau o te Ea te faufa’a rahi nô te mau rave’a pâruru i roto i te mau ‘utuafare feti’i e i roto atoa i te mau tuha’a ‘oire e mea rahi roa te ta’ata e noho ra i reira, e nehenehe ato’a te tahi fa’anahora’a ta’a’ê i te ravehia na roto i te ‘opani roa ra’a i taua tuha’a tei reira te ‘ite ra’ahia te hô’ê ta’ata ma’ihia i te COVID-19.

Ia ‘ore noa atu te ta’ata e ha’apa’o i teie mau fauera’a e riro ratou i te fa’autu’ahia.

Te mau terera’a manureva : na te ara, i farâni, i roto i te mau motu

Na te ara – Ua manuia maita’i te tere manureva ‘i Shanghai. E ho’i mai ‘oia i teie avatea i te fenua nei nô te fa’aho’i mai 130 metera ‘afata, mau tauiha’a nô te araira’a i teie ma’i COVID-19 : te mau pâruru vaha, te mau ‘ahu, te mau rimarima, te mau mâteria nô te hi’opo’ara’a i te tirotiro COVID-19.

Ia ‘ite mai ra ‘outou e, e ‘afa’i hia atu te mau pairati e te mau rave ‘ohipa i roto i te manureva, i roto i te tahi fare i reira ratou e fa’aea ai. Te aura’a ‘e’ita ratou e ho’i i roto i tô râtou mau ‘utuafare.

I farâni – Nô te mau terera’a manureva, tei mana’ohia e ia tupu i rotopu ia Tahiti e o Paris. E tupu teie tere matamua i teie mahana piti nei no te reva atu i Paris. E ho’i mai ‘oia i teie mahana pae i muri nei i te tuira’a pô.

Teie mau tere ta’a’ê na te taiete Air Tahiti Nui nô te uta atu ia i te mau mâteria nô te utuutura’a ma’i, te mau hi’opo’ara’a e fa’atae hia atu i Paris e te tahi atoa o tatou e haere atu i roto i te mau fare ma’i i Paris. ‘E’ita roa te mau horo patete e fari’ihia.

I roto i te mau motu – E tere atu te ho’e manureva tei tarahuhia i te pae fenua ‘Enata nô te ‘afa’i atu i te mau tauiha’a utuutura’a ma’i, no te tauturura’a ia i te mau fare utuutura’a ma’i. Nâ te reira e fa’a’ohie i te hi’opo’ara’a i te mau ma’i no te huira’atira.

E tupu teie mau tere manureva i roto i te mau ta’a motu atoa no porînetia no te tauturura’a ia ratou.

Nô te parurura’a ia tatou : te mau fare ho’ora’a ra’au e te mau fare toa

E mea faufa’a rahi roa te fa’a’ohipara’a i te mau mahana atoa te mau rave’a pârurura’a no te pa’epa’era’a i te araira’a i teie ma’i.

Fa’a’ohipa teie mau rave’a pâruru i roto i te mau fare toa e haere hia atu e ‘outou : fa’aateateara’a, ‘eiaha e ‘apa fa’ahou, ‘eiaha e aroha rima, a hota i roto i te fatira’a rima, horoi i tô ‘outou rima, ho’e noa ta’ata i roto i te fare toa no te ho’o mai ta ‘outou mau ma’a.

Ia fa’a’ohipa ‘outou i teie mau fauera’a i te po’ipo’i tapati ia haere ‘outou e ho’o mai te mâ’a i roto i te fare toa.

Ta ‘outou mau tamâ’ara’a i roto i te ‘utuafare, nô ‘outou noa e noho ra i roto i taua ‘utuafare ra.

Nâ reira atoa nô teie mau ‘oro’a pâta e piri mai nei.

Ho’e a huru fa’anahora’a ia haere ‘outou i roto i te mau fare ra’au no te ho’o mai te ra’au nâ ‘outou.

Te ARAIRA’A ‘i teie ma’i. ‘E mea faufa’a ‘ia fâaha’amana’ohia, ‘e’ita teie tirotiro ‘e parare noa, nā tātou ra ‘e ta’ita’i nei iana no reira tatou ’e titauhia ai, ia fa’aea ‘i te fare.

MĀURUURU E FA’AITOITO

Télécharger le bulletin d’information FR
Télécharger le bulletin d’information TH

DANS CETTE RUBRIQUE

Coronavirus Covid-19
Je me protège
Je suis professionnel de santé
Questions fréquentes
BULLETINS CELLULE DE CRISE
Notes d’information
Supports

Nous suivre