BULLETIN D’INFORMATION #22 – Cellule de crise de la Polynésie française

Les derniers résultats des prélèvements effectués n’ont révélé aucune personne positive. 55 personnes ont été atteintes depuis le début de l’épidémie, pour 935 analyses effectuées. Une personne demeure hospitalisée, aucun décès n’est constaté.

Dans un autre domaine et en près de 72 heures, 782 personnes se sont déclarées bénévoles sur le site de la plateforme interactive www.benevolescovidpf.com

Le point sur les vols nationaux et internationaux

Le second vol de continuité territoriale est programmé pour un départ à destination de Paris le vendredi 17 prochain.

Le second vol à destination de Shanghai est également en cours. Afin de tenir compte du retour d’expérience de la première mission, son lancement sera lié à la présence effective des matériels sanitaires commandés dans les entrepôts.

L’information du jour : lancement d’une campagne massive de dépistage

Suite à l’arrivée des matériels sanitaires par le premier vol de continuité territoriale, les autorités sanitaires lancent une campagne massive de dépistage, qui permettra d’avoir une meilleure connaissance de la présence et de la circulation du virus COVID-19 au sein de la population.

Cette campagne massive est organisée de manière à ce que l’Institut de recherche Louis Malardé, qui a mis au point un système de drive pour faciliter les prélèvements sur prescription médicale, puisse réaliser une centaine d’analyses par journée, de manière continue.

Le Centre Hospitalier de la Polynésie française est également concerné par la réalisation de ces tests pour ses urgences. Le type de population concernée par cette stratégie de dépistage massif est un élément important de la stratégie. Les autorités sanitaires demandent que chaque personne puisse contacter son médecin traitant – ou un médecin – dès la présentation de l’un ou l’autre des symptômes du COVID-19 (toux, fièvre, perte d’odorat, maux de tête, écoulement nasal et fièvre pour l’essentiel).

Parallèlement, les équipes tournantes du bureau de veille sanitaire de la direction de la santé poursuivront un dépistage plus ciblé, concernant essentiellement les personnes ayant été en contact avec les personnes atteintes du virus, les personnes revenues de métropole ou de l’étranger ainsi que tous les personnels en première ligne du combat contre l’épidémie. A ce jour, une centaine de personnes sont suivies par le BVS.

ENSEMBLE, LUTTONS CONTRE LA PROPAGATION DU VIRUS EN APPLIQUANT LES GESTES BARRIÈRES.

PARAU FA’AARARA’A NĀ TE MAU VE’A #22

I te mahana no nanahi ra, monire 13 nô Eperera, ‘ua ravehia 16 mâ’imira’a. Aore roa e ta’ata i ‘itehia e ua ro’ohia ratou i te ma’i Covid-19.

Mai te ‘omuara’a ‘o teie ma’i ‘i te fenua nei e tae roa mai ‘i teie mahana, teie te mau nûmera : 935 ta’ata tei hi’opo’ahia, 55 ta’ata tei ro’ohia ‘i te ma’i COVID-19. Hô’ê noa â ta’ata tei tapeahia ‘i te fare ma’i. ‘E te parau ‘oa’oa ra, ‘aore â ta’ata i fa’arue mai.

Te mau tere manureva

‘Ua tâpurahia te piti o te tere no te manureva ATN na roto i te fa’anahora’a a te Hau Nui (Continuité territoriale), i teie mahana pae 17 no Eperera.

‘Ua tâpura atoa hia te piti no te tere i te ‘oire no Shanghai. E tere atu tô tâtou manureva ia ‘oti ana’e te mau tauiha’a tâ tâtou i poro’i i te ha’aputuhia mai i roto i te fare maeha’a.

Te parau apî no teie mahana : te fa’uanara’a i te mau hi’opo’ara’a

I muri ae i te taera’a mai te mau tauiha’a na nia mai i te manureva tei târahuhia e te Hau Nui no te fa’aho’ira’a mai i te mau materia no te pae o te ututura’a, ‘ua fa’aoti te Fa’aterera’a o te Ea i te fa’arahi atu â i te mau hi’opo’ara’a ia pâpu te parau o te nu’ura’a o teie tirotiro o te COVID-19 i rotopu i te huira’atira.

‘Ua fa’aineinehia teie mau hi’opo’ara’a e te pû ma’imira’a Louis Malardé ma te fa’anaho i te tahi mau hi’opo’ara’a i roto noa i te preo’o o te ta’ata, ia nehenehe te mau ta’ata hi’opo’a ia rave vitiviti tâ ratou ‘ohipa.

Inaha te fâ e titauhia nei ia hau i te hanere ta’ata e hi’opo’ahia i te mahana hô’ê. Te na reira atoa nei te mau ta’ata hi’opo’a no te fare ma’i no Taaone.

No te fa’aohie i teie mau hi’opo’ara’a, te titauhia nei te mau ta’ata ia haere e farerei i to ratou mau taote mai te mea e, te vai ra te mau tapa’o ma’i i nia ia ratou (fiva, hota, fifi no te hutira’a aho). E na tô ratou taote e hamani mai i te hô’ê parau fa’atia no te hi’iopo’ara’a ia ratou.

A ta’a noa atu te mau hi’opo’ara’a tâ teie nâ pû e piti e rave ra, e tamau noa â te mau hi’opo’ara’a na te pû aupuru a ea a te Fa’aterera’a o te Ea, i te feia i farerei tino roa atu i te mau ta’ata i ro’ohia i teie tirotiro. Te mana’ohia ra hô’ê hanere ratou. E mau ta’ata teie tei ho’i mai, mai te fenua farâni e aore ra na te ara mai, e tae no’atu i te mau rave ‘ohipa e farerei pinepine nei i te feia ma’i.

Te autaera’a

I muri ae i na mahana toru i mahemo aenei i te haamaura’ahia teie tahua natirara www.benevolespf.com, 782 ta’ata tei ha’apapu mai e e horoa ratou i tô tratou taime e te turu i teie tâpura ‘ohipa.

Te ARAIRA’A ‘i teie ma’i. ‘E mea faufa’a ‘ia fâaha’amana’ohia, ‘e’ita teie tirotiro ‘e parare noa, nā tātou ra ‘e ta’ita’i nei iana no reira tatou ’e titauhia ai, ia fa’aea ‘i te fare.

MĀURUURU E FA’AITOITO

Télécharger le bulletin d’information FR
Télécharger le bulletin d’information TH

EN SAVOIR PLUS

Coronavirus Covid-19
Je me protège
Je suis professionnel de santé
Questions fréquentes
BULLETINS CELLULE DE CRISE
Notes d’information
Supports

Nous suivre

Partager cet article

BULLETIN D’INFORMATION #22 – Cellule de crise de la Polynésie française

Les derniers résultats des prélèvements effectués n’ont révélé aucune personne positive. 55 personnes ont été atteintes depuis le début de l’épidémie, pour 935 analyses effectuées. Une personne demeure hospitalisée, aucun décès n’est constaté.

Dans un autre domaine et en près de 72 heures, 782 personnes se sont déclarées bénévoles sur le site de la plateforme interactive www.benevolescovidpf.com

Le point sur les vols nationaux et internationaux

Le second vol de continuité territoriale est programmé pour un départ à destination de Paris le vendredi 17 prochain.

Le second vol à destination de Shanghai est également en cours. Afin de tenir compte du retour d’expérience de la première mission, son lancement sera lié à la présence effective des matériels sanitaires commandés dans les entrepôts.

L’information du jour : lancement d’une campagne massive de dépistage

Suite à l’arrivée des matériels sanitaires par le premier vol de continuité territoriale, les autorités sanitaires lancent une campagne massive de dépistage, qui permettra d’avoir une meilleure connaissance de la présence et de la circulation du virus COVID-19 au sein de la population.

Cette campagne massive est organisée de manière à ce que l’Institut de recherche Louis Malardé, qui a mis au point un système de drive pour faciliter les prélèvements sur prescription médicale, puisse réaliser une centaine d’analyses par journée, de manière continue.

Le Centre Hospitalier de la Polynésie française est également concerné par la réalisation de ces tests pour ses urgences. Le type de population concernée par cette stratégie de dépistage massif est un élément important de la stratégie. Les autorités sanitaires demandent que chaque personne puisse contacter son médecin traitant – ou un médecin – dès la présentation de l’un ou l’autre des symptômes du COVID-19 (toux, fièvre, perte d’odorat, maux de tête, écoulement nasal et fièvre pour l’essentiel).

Parallèlement, les équipes tournantes du bureau de veille sanitaire de la direction de la santé poursuivront un dépistage plus ciblé, concernant essentiellement les personnes ayant été en contact avec les personnes atteintes du virus, les personnes revenues de métropole ou de l’étranger ainsi que tous les personnels en première ligne du combat contre l’épidémie. A ce jour, une centaine de personnes sont suivies par le BVS.

ENSEMBLE, LUTTONS CONTRE LA PROPAGATION DU VIRUS EN APPLIQUANT LES GESTES BARRIÈRES.

PARAU FA’AARARA’A NĀ TE MAU VE’A #22

I te mahana no nanahi ra, monire 13 nô Eperera, ‘ua ravehia 16 mâ’imira’a. Aore roa e ta’ata i ‘itehia e ua ro’ohia ratou i te ma’i Covid-19.

Mai te ‘omuara’a ‘o teie ma’i ‘i te fenua nei e tae roa mai ‘i teie mahana, teie te mau nûmera : 935 ta’ata tei hi’opo’ahia, 55 ta’ata tei ro’ohia ‘i te ma’i COVID-19. Hô’ê noa â ta’ata tei tapeahia ‘i te fare ma’i. ‘E te parau ‘oa’oa ra, ‘aore â ta’ata i fa’arue mai.

Te mau tere manureva

‘Ua tâpurahia te piti o te tere no te manureva ATN na roto i te fa’anahora’a a te Hau Nui (Continuité territoriale), i teie mahana pae 17 no Eperera.

‘Ua tâpura atoa hia te piti no te tere i te ‘oire no Shanghai. E tere atu tô tâtou manureva ia ‘oti ana’e te mau tauiha’a tâ tâtou i poro’i i te ha’aputuhia mai i roto i te fare maeha’a.

Te parau apî no teie mahana : te fa’uanara’a i te mau hi’opo’ara’a

I muri ae i te taera’a mai te mau tauiha’a na nia mai i te manureva tei târahuhia e te Hau Nui no te fa’aho’ira’a mai i te mau materia no te pae o te ututura’a, ‘ua fa’aoti te Fa’aterera’a o te Ea i te fa’arahi atu â i te mau hi’opo’ara’a ia pâpu te parau o te nu’ura’a o teie tirotiro o te COVID-19 i rotopu i te huira’atira.

‘Ua fa’aineinehia teie mau hi’opo’ara’a e te pû ma’imira’a Louis Malardé ma te fa’anaho i te tahi mau hi’opo’ara’a i roto noa i te preo’o o te ta’ata, ia nehenehe te mau ta’ata hi’opo’a ia rave vitiviti tâ ratou ‘ohipa.

Inaha te fâ e titauhia nei ia hau i te hanere ta’ata e hi’opo’ahia i te mahana hô’ê. Te na reira atoa nei te mau ta’ata hi’opo’a no te fare ma’i no Taaone.

No te fa’aohie i teie mau hi’opo’ara’a, te titauhia nei te mau ta’ata ia haere e farerei i to ratou mau taote mai te mea e, te vai ra te mau tapa’o ma’i i nia ia ratou (fiva, hota, fifi no te hutira’a aho). E na tô ratou taote e hamani mai i te hô’ê parau fa’atia no te hi’iopo’ara’a ia ratou.

A ta’a noa atu te mau hi’opo’ara’a tâ teie nâ pû e piti e rave ra, e tamau noa â te mau hi’opo’ara’a na te pû aupuru a ea a te Fa’aterera’a o te Ea, i te feia i farerei tino roa atu i te mau ta’ata i ro’ohia i teie tirotiro. Te mana’ohia ra hô’ê hanere ratou. E mau ta’ata teie tei ho’i mai, mai te fenua farâni e aore ra na te ara mai, e tae no’atu i te mau rave ‘ohipa e farerei pinepine nei i te feia ma’i.

Te autaera’a

I muri ae i na mahana toru i mahemo aenei i te haamaura’ahia teie tahua natirara www.benevolespf.com, 782 ta’ata tei ha’apapu mai e e horoa ratou i tô tratou taime e te turu i teie tâpura ‘ohipa.

Te ARAIRA’A ‘i teie ma’i. ‘E mea faufa’a ‘ia fâaha’amana’ohia, ‘e’ita teie tirotiro ‘e parare noa, nā tātou ra ‘e ta’ita’i nei iana no reira tatou ’e titauhia ai, ia fa’aea ‘i te fare.

MĀURUURU E FA’AITOITO

Télécharger le bulletin d’information FR
Télécharger le bulletin d’information TH

DANS CETTE RUBRIQUE

Coronavirus Covid-19
Je me protège
Je suis professionnel de santé
Questions fréquentes
BULLETINS CELLULE DE CRISE
Notes d’information
Supports

Nous suivre

Partager cet article