Plantes

Plantes 2017-12-11T23:37:52+00:00

Tout matériel végétal (plants, fleurs, boutures, greffons, marcottes) doit être expédié :

  • propre,
  • sans feuille,
  • à racines nues,
  • pratiquement indemne de tout organisme nuisible.

Par dérogation, seul le matériel végétal qui provient de pépinières agréées par le département de la protection des végétaux peut être expédié en pot.

Les plants in vitro peuvent circuler sans restriction.

Au départ de Tahiti, les plants à expédier sont présentés aux contrôleurs de la station du département de la protection des végétaux de Motu Uta qui décident de la nécessité et du type de traitement à effectuer. Au départ des îles, présentez vos colis à un agent de la cellule phytosanitaire.

Votre colis, une fois inspecté et traité, vous est remis accompagné par un certificat phytosanitaire d’expédition dans les îles qui précise le contenu et le type de traitement qui a été réalisé.

Le traitement et la délivrance du certificat phytosanitaire sont gratuits.

Téléchargez une demande de certificat d’expédition vers les îles. Word (5 Ko) | PDF (29 Ko)

Les plants sont expédiés dans des colis fermés, cerclés et tamponnés par le département de la protection des végétaux. Ils sont accompagnés par un certificat phytosanitaire délivré par un contrôleur de la cellule phytosanitaire ou un agent de la direction de la biosécurité dans les autres îles que Tahiti.

Suite à la découverte d’une maladie sur les opuhi (Alpinia), l’expédition des plants originaires de Tahiti, des familles des musacées (bananier, fei, …), héliconiacées (héliconia, …), zingibéracées (opuhi, porcelaine, …), stretliziacées (oiseaux de paradis, …) et cannacées (canna, …) est interdite à destination de toutes les îles de la Polynésie française.

Les plants et le matériel de multiplication des espèces suivantes sont soumis à une réglementation particulière. Si vous souhaitez en faire venir ou en expédier consultez les conditions d’expédition :

Plantes Réglementation
Agrumes
(orangers, citronniers, pamplemoussiers, mandariniers…)
L’expédition de plants d’agrumes et autre matériel de multiplication provenant des Iles-du-vent est interdite vers les archipels des Australes, Marquises et Tuamotu-Gambier.L’expédition de plants d’agrumes et autre matériel de multiplication provenant des îles Marquises ou des îles Australes est autorisée :

  • à racines nues,
  • en plants en pot uniquement s’ils proviennent de pépinières agréées par le département de la protection des végétaux.

L’expédition à destination des Iles-sous-le-vent de plants d’agrume provenant de Tahiti et Moorea est interdite à l’exception de plants, à racines nues, provenant de pépinières agréées par le département de la protection des végétaux, y compris la pépinière du service du développement rural à Papara.

Ananas et Broméliacées Le transport de caïeux habillés et de plants et matériel de multiplication habillés est autorisé quelle que soit l’île de destination. Ils devront être présentés à racines nues et subir un traitement fongicide et insecticide par trempage ou une fumigation au départ.
Anthurium L’envoi à destination des archipels des Australes, Marquises et Tuamotu – Gambier de plants d’anthurium en provenance des Iles de la Société (Iles-du-vent et Iles-–sous-le-vent) est interdit (à l’exception des fleurs coupées).
Une dérogation est prévue pour les plants provenant de pépinières agréées par le département de la protection des végétaux (DPV) ou d’exploitations horticoles où la présence de maladies bactériennes et virales n’a pas été constatée au cours des inspections effectuées par les agents du DPV.Les fleurs coupées doivent être présentées à l’inspection et soumises à un traitement insecticide.
Alocasia (Ape), Colocasia (Taro), Xanthosoma (Tarua) L’expédition de plants de ape, taro, tarua en provenance de toutes les îles et à destination des Australes est prohibée.
L’expédition de plants et matériels de multiplication de ape, taro, tarua habillés en provenance de toutes les îles et à destination des Iles-sous-le-vent, Marquises, Tuamotu et Gambiers est autorisée. Ils doivent être présentés à racines nues et être traités par trempage (mélange insecticide et fongicide).
Aracées
autres que Alocasia (Ape), Colocasia (Taro), Xanthosoma (Tarua)
L’expédition de plants d’Aracées autres que ape, taro, tarua en provenance de toutes les îles et à destination de toutes les îles est autorisée.
Les plants et matériels de multiplication habillés doivent être présentés à racines nues et être traités par trempage (mélange insecticide et fongicide).
Bananiers (et autres Musacées) L’envoi de rhizomes sans feuille (tige maximum : 1 mètre) vers les îles de la Polynésie est autorisé . Les tiges devront être traitées par trempage avant leur départ.
Expédition interdite de Tahiti vers les autres îles.
Cocotiers et palmiers L’expédition de noix non germées épluchées, de graines de palmiers est autorisée après inspection phytosanitaire par le département de la protection des végétaux et traitement éventuel.
L’expédition de noix germées ou de plants de palmiers est autorisée à condition que les plants soient au stade première feuille non ouverte et après inspection phytosanitaire et traitement dans un bain de pesticides.
Cucurbitacées
(concombre, melon, pastèque, …)
L’ expédition de plants de Cucurbitacées de Tahiti et Moorea vers les autres îles est interdite.
Orchidées (autre que vanillier) L’envoi à destination des Iles Australes, Marquises et Tuamotu-Gambier de plant d’orchidée en provenance des Iles de la Société (Iles-du-vent et Iles-sous-le-vent) est interdit (à l’exception des fleurs coupées).
Une dérogation est prévue pour les plants provenant de pépinières agréées par le département de la protection des végétaux (DPV) ou d’exploitations horticoles où la présence de maladies bactériennes et virales n’a pas été constatée au cours des inspections effectuées par les agents du DPV. Les plants doivent être présentés à racines nues à Motu Uta pour une inspection et un traitement éventuel.
Papayer L’expédition de plants de papayer provenant de Tahiti et Moorea vers les autres îles est interdite.
Vanille L’envoi à destination des Iles Australes, Marquises et Tuamotu-Gambiers de tout plant de vanille en provenance des Iles-du-vent et des Iles-sous-le-vent est interdit à l’exception des lianes et des plants in vitro qui ont été analysés et certifiés indemnes de maladies à virus par le laboratoire de l’Etablissement Vanille de Tahiti.
Ils doivent être présentés pour inspection et traitement éventuel au département de la protection des végétaux.
Fleurs coupées Les fleurs coupées doivent être présentées à l’inspection et soumises à un traitement insecticide.
Une dérogation est prévue pour les fleurs provenant de pépinières agréées par le département de la protection des végétaux (DPV) ou d’exploitations horticoles où la présence de maladies bactériennes et virales n’a pas été constatée au cours des inspections effectuées par les agents du DPV.
Colliers de fleurs Le transport interinsulaire de colliers faits uniquement avec des fleurs (au sens botanique du terme) est autorisé. Celui de tout collier composé avec du feuillage ou des fruits est interdit.
Une inspection peut être ordonnée.
Autres végétaux d’origine locale ou importés L’envoi de plants, marcottes, boutures, graines, … est autorisé de toutes les îles vers les autres îles après inspection et traitement éventuel par le département de la protection des végétaux.
Le transport des espèces envahissantes ou protégées n’est pas autorisé, sauf dérogation.